Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

16 août 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Faute de main-d'œuvre, l'hôpital des Monts peine à lire les mammographies dans un délai raisonnable

SOINS DE SANTÉ

Mammographie

©Photo Depositphotos.com

Des radiologistes externes feront les lectures de mammographies afin de rattraper le retard des derniers mois.

En raison d'une pénurie de main-d'œuvre en radiologie, les patientes doivent parfois attendre plusieurs semaines pour recevoir les résultats de leur mammographie.

C'est ce qu'a appris à ses dépens une résidente de Sainte-Anne-des-Monts qui attend depuis plus de deux mois pour ses résultats. « Ce n'est pas sécurisant lorsqu'on sait que chaque jour compte si un cancer est diagnostiqué. Ce sont peut être plusieurs femmes qui attendent et qui retardent de plusieurs mois le début d'un traitement advenant qu'elles en auraient besoin. »

Le CISSS-Gaspésie confirme qu'il y a actuellement une problématique de main-d'œuvre dans le département de la radiologie, notamment en raison des postes non-comblés et d es congés de maladie. Conscient de l'urgence de la situation, le CISSS a décidé de faire appel à des spécialistes à l'externe qui pourront se brancher directement sur le système informatique de l'hôpital pour lire les mammographies à distance et éviter davantage de retards.

Par ailleurs, le CISSS-Gaspésie a aussi mandaté un radiologiste provenant d'un autre réseau local de services de santé pour effectuer un blitz de lectures dès cette semaine afin de rattraper les retards les plus pressants.

Publicité

Défiler pour continuer

Pour la patiente toujours en attente des résultats de sa mammographie, celle-ci souhaite que la situation se résorbe le plus rapidement possible afin qu'elle en ait le cœur net sur son propre état de santé, mais aussi pour le bien de la population annemontoise. « J'espère que je n'ai pas le cancer puisque j'aurais perdu plusieurs mois de traitement. C'est angoissant car c'est peut être ma vie qui est en danger », déplore-t-elle.

Quel a été votre degré d'intérêt pour la campagne électorale fédérale?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média