Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Défi sportif

Retour

02 août 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Trois Annemontois raflent l'or au Triathlon Olympique de Gaspé

NAGE - VÉLO - COURSE

Triathlon Gaspé

©Photo Gracieuseté

Stéphane Fournier, Kevin Bouchard et Jean-Sébastien Arsenault ont remporté l'or grâce à leurs solides performances au Triathlon de Gaspé.

Alors que les meilleurs athlètes de la planète se disputent les grands honneurs aux Jeux Olympiques de Tokyo, trois Annemontois ont remporté le Triathlon Olympique en équipe de Gaspé.

Le trio composé du nageur Kevin Bouchard, du cycliste Stéphane Fournier et de Jean-Sébastien Arsenault à la course a réalisé le meilleur chrono en devançant leurs plus proches rivaux d'un peu plus de dix minutes. Bien qu'aucune victoire ne soit assurée, les trois garçons s'attendaient tout de même à offrir de la solide compétition à leurs adversaires. « Déjà, quand on a un gars comme Kevin Bouchard avec nous, on sait qu'on risque d'être en avant à la sortie de l'épreuve de nage. Nous avions tous déjà des résultats visés et c'est toujours plaisant de se mesurer à d'autres équipes, et encore plus, de ressortir avec une victoire », confie Jean-Sébastien Arsenault.

La nage a effectivement donné une avance confortable au trio baptisé « The other threesome » alors que Kevin Bouchard a complété son 1,5 km en 19:59, donnant ainsi un avantage d'une minute et 40 secondes à son équipe. Par la suite, le nouveau venu dans le trio, Stéphane Fournier, a complété les deux tours de la Baie de Gaspé équivalant à 40 km en 1:04.22, réussissant lui aussi la meilleure performance des cyclistes inscrits. Finalement, Jean-Sébastien Arsenault a terminé le triathlon en courant les 10 km en 42:19 pour un grand total de 2:06.40. Au total, sept équipes étaient inscrites au Triathlon Olympique de Gaspé.

Le trio annemontois revenait à la compétition en équipe après un temps d'arrêt imposé par la pandémie. De plus, les trois athlètes de la Haute-Gaspésie devaient affronter une météo pluvieuse et compter sur un nouveau compagnon de trio en Stéphane Fournier. « Notre partenaire habituel n'était pas disponible. C'était donc la première fois que Stéphane faisait le triathlon avec nous et on peut affirmer que c'était une alternative qui a beaucoup de bon sens », souligne Jean-Sébastien Arsenault, en commentant la performance de son collègue qui s'est classé premier de sa catégorie.

La décision de participer au Triathlon de Gaspé s'est prise peu de temps avant la tenue de l'événement, mais puisque les trois athlètes sont déjà assidus à l'entraînement, ils entraient dans cette compétition avec plusieurs heures de pratique derrière la cravate. « Je m'entraîne déjà pour un demi-marathon de Lévis à la fin de l'été alors que Kevin est constamment à l'entraînement pour diverses autres épreuves. On y a donc été par opportunisme », ajoute le coureur.

Quant à savoir quelle est la recette de leur succès, Jean-Sébastien Arsenault est d'avis que la concentration est de mise et qu'il ne faut déroger du plan de match. « Il faut avoir une certaine discipline et suivre son plan d'entraînement. Il ne faut pas non plus s'enflammer lorsqu'on regarde les autres compétiteurs. C'est facile de se laisser emporter par les encouragements de la foule et le désir d'avoir le meilleur chrono possible, mais il faut éviter de frapper un mur et de finalement avoir un moins bon temps que ce qui était prévu. Il faut simplement se concentrer sur sa propre course. C'est tout aussi vrai à vélo qu'à la nage », conclut-il.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média