Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

02 août 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Impressionnée par le Refuge L'Ami des bêtes, Méganne Perry Mélançon octroie une subvention de 5 000 $

REFUGE POUR ANIMAUX

Manon Parent Méganne Perry Mélançon

©Photo Gracieuseté

Manon Parent a reçu la visite de la députée de Gaspé, Méganne Perry Mélançon.

La députée de Gaspé, Méganne Perry Mélançon, a visité le Refuge L'Ami des bêtes de la Haute-Gaspésie. Impressionnée par la qualité des services offerts, elle n'a pas hésité à offrir une aide financière de 5 000 $ provenant de son budget discrétionnaire.

« Mon collègue Pascal Bérubé est déjà actif dans la cause des animaux avec sa conjointe Annie-Soleil. Il m'a parlé des besoins criants des refuges de la région. C'est alors que je me suis rendue au Refuge à Sainte-Anne-des-Monts », explique la députée d'entrée de jeu.

Cette dernière a été en mesure de constater à quel point une si petite équipe de bénévoles peut accomplir autant de choses avec très peu de budget. « Je n'en revenais pas de voir les miracles qui sont accomplis là-bas. Toutefois, un organisme comme celui-là ne peut pas survivre avec seulement des revenus ponctuels de gens qui veulent donner un coup de main. Ça prend une vision à plus long terme, notamment pour faire de l'éducation et de la sensibilisation. »

Avec la situation actuelle, le Refuge L'Ami des bêtes se retrouve à être constamment en gestion de crise ou à la recherche de financement. Les activités sont donc limitées, faute de moyens. « Pendant ma visite, plusieurs personnes sont débarquées avec des animaux. De plus, ils couvrent un énorme territoire. C'est vraiment en étant sur le terrain qu'on réalise le besoin pour les aider », poursuit Méganne Perry Mélançon.

D'autres avenues possibles

La députée péquiste de Gaspé est d'avis que d'autres avenues de financement sont possibles pour le Refuge annemontois, notamment en raison de sa mission élargie en zoothérapie. « Il y a une cause sociale qui dépasse celle des animaux. Ça me touche énormément et c'est pourquoi j'ai donné 5 000 $ de mon petit budget discrétionnaire. Mais au-delà de ça, je vais approcher certains ministres puisque ça touche également les aînés et les jeunes qui ont des besoins particuliers. Par exemple, il y avait une jeune fille pour qui son travail au Refuge était la seule façon d'avoir une mention de réussite dans son bulletin. Ça ratisse donc beaucoup plus large. »

C'est dans cet optique que Méganne Perry Mélançon entrevoit approcher les ministres du gouvernement. La cause des animaux abandonnés combinée aux effets positifs de la zoothérapie pour différents groupes vulnérables de la population sont des incitatifs plus que suffisamment selon elle pour justifier des investissements auprès d'organismes comme L'Ami des bêtes. « On veut aussi que les gouvernements comprennent l'importance de financer ce type d'initiatives puisqu'il n'est pas viable d'avoir un modèle d'affaires basé seulement sur la générosité des gens. »

Cette visite de la députée a donc ouvert de nouvelles portes pour le Refuge qui souhaite avoir un minimum de reconnaissance gouvernementale. « J'ai constaté que la grandeur des cages est supérieure à d'autres refuges visités. Le ministère de l'Agriculture, des Pêches et de l'Alimentation a aussi donné des commentaires très positifs, disant même que ce Refuge était une référence pour la région. On voit très bien que les gens qui y travaillent font beaucoup plus que le simple minimum. Il y a un réel souci d'offrir des services de qualité aux clients, mais aussi aux animaux qui sont appelés à rester plus longtemps. Ils jouissent d'une belle qualité de vie. On voit la passion et un dévouement extrême pour tout ce que le Refuge est en mesure de faire. Je leur lève mon chapeau », conclut-elle.

Êtes-vous satisfaits du résultat des élections fédérales de lundi dernier?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média