Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

21 juillet 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Diane Forest passe le flambeau à Marie-Phillipe Fortin à la direction de l'École de Ballet-Jazz de Matane

Diane Forest et Marie-Phillipe Fortin

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Diane Forest passe le flambeau à Marie-Phillipe Fortin à la tête de l'École de Ballet-Jazz de Matane.

Après plus de 40 ans à la tête de l'École de Ballet-Jazz de Matane, sa fondatrice, Diane Forest, a cédé les clés du royaume à Marie-Phillipe Fortin qui occupera dorénavant le poste de directrice.

Marie-Phillipe a commencé à danser à l'École de Ballet-Jazz alors qu'elle n'avait que sept ans. C'est donc sous les enseignements de Diane Forest que Marie-Phillipe a fait ses premiers pas dans la danse. Plusieurs années plus tard, elle s'est exilée à Sherbrooke puis à Québec où elle a perfectionné ses techniques en suivant une formation supérieure en danse contemporaine. À travers ce parcours artistique, Marie-Phillipe Fortin a aussi trouvé le temps de compléter un baccalauréat en droit.

C'est toutefois en 2018 que le prochain défi de la danseuse diplômée en droit se dessinera alors que Diane Forest lui proposera de revenir à Matane pour préparer la relève de l'École de Ballet-Jazz alors que celle-ci prépare sa retraite. « J'ai commencé à travailler avec Diane en octobre 2018 pour voir comment l'école fonctionnait. Aujourd'hui, je suis officiellement en poste comme nouvelle directrice. Les valeurs de base vont demeurer, c’est-à-dire de transmettre le plaisir de bouger en offrant un enseignement de qualité. C'est certain que la danse contemporaine, les percussions et le flamenco seront très présentes dans mon approche. »

Pour la soutenir dans son nouveau rôle, Marie-Phillipe Fortin peut compter sur quatre enseignantes, soit Joséline Jean, Claudie Noël, Élizabeth Gauthier et Camille Arsenault qui ont toutes leurs spécialités, de la danse créative au hip-hop en passant par la danse contemporaine, le jazz et le flamenco. L'école offre aussi des cours de mobilité, de force et de souplesse.

Quant à Diane Forest, elle reste dans le sillage de l'école qu'elle a fondée en conseillant la nouvelle directrice et en apportant sa touche créative qui lui a si bien servi au cours des 40 dernières années. « Je passe fièrement le flambeau à la relève; à Marie-Phillipe et à une dynamique équipe de professeurs. Ensemble, elles sont prêtes à vous faire vivre la danse comme vous le souhaitez. »

La nouvelle directrice conclut sur une note qui résume bien la philosophie derrière l'école. « Aller chercher un brin de folie, ça fait du bien. Après la pandémie que nous avons vécue, on a le droit de se lâcher lousse! »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média