Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

14 juillet 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Les Mini Explorateurs de Matane sont à vendre

GARDERIE NON SUBVENTIONNÉE

Garderie Les Minis Explorateurs Matane

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Les Mini Explorateurs ont pignon à Matane depuis bientôt neuf ans.

Les propriétaires de la garderie Les Mini Explorateurs de Matane ont pris la décision de mettre leur bâtiment à vendre et ultimement mettre fin à leurs activités.

La décision est finalement tombée après des années de démarches infructueuses pour devenir une garderie subventionnée. La copropriétaire des Mini Explorateurs, Élisabeth Fillion, est d'avis qu'en s'installant à quelques mètres de sa propre garderie, la quatrième installation du CPE de Matane aura un effet d'attraction auprès des parents et éducatrices qui travaillent actuellement aux Mini Explorateurs.

Toutefois, la goutte qui a fait déborder le vase est quand elle a reçu des réponses du ministère de la Famille et du Protecteur du Citoyen après avoir déposé des plaintes aux deux organismes pour dénoncer la venue du 4e CPE. « Le Protecteur du Citoyen m'a répondu qu'il n'estimait pas que j'étais victime de concurrence déloyale parce que le CPE est un organisme à but non-lucratif. Du côté du ministère de la Famille, on m'a répondu que le projet du 4e CPE était conforme et que je pouvais me référer au Protecteur du Citoyen si je n'étais pas satisfaite des réponses. »

Devant ces deux fins de non-recevoir, Élisabeth Fillion a compris que les options étaient de plu en plus minces, voire inexistantes. « Ç'a été la goutte qui a fait déborder le vase. J'avais vraiment l'impression qu'on me prenait pour une tarte. Même mes assurances ont refusé de me défendre en me disant que les actions prises par le CPE étaient pour leur bénéfice et non, contre moi. »

Épuisée de se battre contre Goliath, Élisabeth Fillion a donc décidé de mettre sa garderie à vendre. « J'ai l'option de vendre le bâtiment seulement ou l'entreprise au complet mais dans le contexte actuel, je ne vois pas trop qui serait intéressé à prendre une garderie qui sera en compétition directe avec le CPE. »

On a demandé à la copropriétaire si l'option de vendre au CPE de Matane était encore une possibilité. Elle a répondu à l'affirmative, ajoutant qu'elle n'embarquerait pas dans un jeu de négociations comme la dernière fois. « Même si le gouvernement décidait de m'acheter au coût de l'évaluation municipale, il sauverait au-delà d'un million de dollars. Maintenant, si le CPE désire une installation neuve, c'est son choix. »

Élisabeth Fillion réitère que son objectif n'a jamais été de nuire à personne, bien au contraire. « Je voulais seulement que mon entreprise fonctionne et peut être même qu'un nouveau CPE ne sera pas de trop à Matane. Mais ça ne change rien au fait que je me retrouverais fragilisée car plusieurs parents voudront aller vers le CPE qui propose des tarifs plus bas. On verra dans quelques années si, effectivement, toutes les places sont toujours comblées. »

D'ici la vente de la garderie, Élisabeth Fillion rassure les parents à l'effet que les enfants ont toujours une place et que les Mini Explorateurs poursuivront leurs activités. Quant à la suite des choses, la copropriétaire ne sait pas ce qui l'attend sur le plan professionnel. « Chose certaine, je vais avoir besoin d'un peu de repos quand tout ça sera terminé », conclut-elle.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média