Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

01 juillet 2021

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Nominations intérimaires à la direction générale des Chic-Chocs

CENTRE DE SERVICES SCOLAIRE DES CHIC-CHOCS

Bernard D'Amours

©Association des directions générales scolaires du Québec

Bernard D’Amours est le nouveau directeur général par intérim depuis le 1er juillet.

Le conseil d’administration du Centre de services scolaire des Chic-Chocs (CSSCC) a procédé mercredi en séance extraordinaire à la nomination par intérim d’un nouveau directeur général et d’un nouveau directeur général adjoint.

Cumulant plus de 30 ans d’expérience en éducation, Bernard D’Amours occupera la chaise de directeur général par intérim. Ce dernier succède à Claude Petitpas, qui a aussi été DG par intérim quelque temps depuis l’arrêt de travail de Deslilas Fournier à la fin mai. Claude Petitpas demeure secrétaire général du CSSCC.

Pour revenir à Bernard D’Amours, il a dirigé pendant 10 ans le Centre de services scolaire du Fleuve-et-des-Lacs dans les MRC des Basques et du Témiscouata. Il devait initialement prendre sa retraite en juillet, selon le site web de l’Association des directions générales scolaires du Québec.

De son côté, Yvan Gauthier cumule aussi plus de 30 ans d’expérience dans le réseau de l’éducation. Il devient directeur général adjoint intérimaire après avoir dirigé la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe de 2005 à 2012. Il est depuis conseiller et consultant auprès d’organisations en éducation.

Les deux nouveaux visages sont entrés en fonction ce 1er juillet. Rappelons que 6 membres du conseil d’administration ont démissionné dans les derniers mois. Une analyse indépendante du climat de travail est attendue pour l’automne par le Cabinet RH, une firme spécialisée en prévention, gestion et règlement d’enjeux organisationnels en milieu de travail. Des entrevues individuelles doivent se tenir en juillet et août auprès du personnel impliqué pour recueillir plus d’informations. Le conseil d’administration a indiqué que les constats et recommandations seront rendus publics le moment venu.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média