Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

30 juin 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Le combat d'une vie pour une famille annemontoise et leur fille atteinte de leucémie

Brittany

©Photo Gracieuseté

Brittany est hospitalisée à Québec depuis plus de six semaines.

Brittany, 12 ans, de Sainte-Anne-des-Monts est atteinte de leucémie myéloïde et doit subir un greffe de moëlle osseuse en septembre. S'il s'agit d'un grand combat pour la petite fille, c'est également toute une épreuve pour sa famille.

Tout a commencé il y a à peine quelques mois alors que Brittany avait des douleurs à l'estomac et aux jambes. Incapable de manger et perdait du poids rapidement. C'est alors que sa mère, Stéphanie Gasse, a décidé d'aller consulter un médecin. Le diagnostic est alors tombé à l'effet que Brittany était atteinte de leucémie. « En l'espace de 48 heures, nous avions fait nos valises et nous étions rendus au Centre hospitalier de l'Université Laval à Québec. Ce qui devait être un séjour d'une semaine afin de faire des tests plus approfondis s'est transformé en six semaines. »

C'est pendant ce séjour qu'on a diagnostiqué la leucémie myéloïde aigue. Il s'agit d'un cancer qui atteint autant le sang que la moëlle osseuse. « Elle va avoir besoin d'une greffe de moëlle osseuse. C'est mon fils de 7 ans, Noah, qui est compatible. La greffe aura lieu en septembre à l'hôpital Sainte-Justine de Montréal », explique Stéphanie Gasse. Toutefois, avant que l'intervention ne survienne, le petit Noah devra aller passer d'autres tests à Montréal. Il sera ensuite hospitalisé en septembre en même temps que sa sœur.

De l'aveu de Stéphanie Gasse, Noah vit cette situation « comme un grand ». Du haut de ses sept ans, il se considère comme le super héros qui vient à la rescousse de sa sœur. « Il sera hospitalisé pendant 48 heures et il devra prendre des médicaments pour éviter de tomber en anémie. Il subira aussi une transfusion à la fin de la procédure. Heureusement qu'il est compatible puisque ça diminue énormément les chances de rejet. Dans son cas à lui, il ne devrait pas avoir de complication. »

Quant à Brittany, les premiers jours des traitements de chimiothérapie ont été très difficiles. Elle a d'abord réagi en faisant une pneumonie chimique et elle a manqué d'oxygène. Son poumon s'est affaissé et elle a dû être branchée à l'oxygène pendant plusieurs jours. Elle a aussi subi des hémorragies qui ont nécessité des transfusions. « Ce fût des jours très angoissants, mais aujourd'hui, ça va un peu mieux. À chaque bloc de chimiothérapie, il y a des effets secondaires », confie sa mère.

Quotidien bouleversé

La vie de la famille de Stéphanie Gasse a été bouleversée depuis l'annonce du diagnostic de leucémie. La maman habite maintenant dans la chambre de sa fille, sur un canapé-lit, à l'hôpital de Québec. Elle doit toutefois subvenir à ses besoins en nourriture puisque les espaces communs pour les familles prévus à cet effet sont indisponibles en temps de pandémie. « Je dois donc m'acheter du prêt-à-manger ou me payer des repas à la cafeteria de l'hôpital. »

Pour ajouter aux irritants, lorsque papa descend de Sainte-Anne-des-Monts pendant une fin de semaine pour aller voir sa fille, maman doit quitter la chambre et se loger ailleurs en raison des contraintes sanitaires. C'est un scénario similaire qui attend la petite famille annemontoise pour les six prochains mois avec les allers-retours à Québec et Montréal, autant pour l'intervention que pour les suivis.

Si cette épreuve est lourde sur le plan émotionnel pour toute la famille, elle apporte également son lot d'inquiétudes sur le plan financier. Heureusement, grâce à l'intervention de l'animateur radio, Fred Parent, de Bleu-FM, le CISSS-Gaspésie a accepté de rembourser le premier voyage de Stéphanie Gasse vers Québec et devrait aussi aider pour le voyage que son conjoint et son fils ont dû faire lorsqu'est venu le temps de faire les tests de compatibilité. « Je remercie du fond du cœur ce que tout le monde a fait pour nous, spécialement Fred qui a été d'une énorme générosité et qui a fait avancer les choses », soutient Stéphanie.

Une campagne de sociofinancement a donc été lancée pour venir en aide à la famille de la petite Brittany afin de défrayer les coûts liés aux nombreux voyages à l'extérieur et aux frais de subsistance qui s'ajoutent aux dépenses de quotidienne, dite normale. On peut venir en aide à la famille de Brittany en se rendant sur le site GoFundMe et taper « Soutien pour Brittany 12 ans atteinte d'un cancer » dans l'onglet de recherche.

 

 

Êtes-vous satisfaits du résultat des élections fédérales de lundi dernier?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média