Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

24 juin 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Une créature artistique naît d'une collaboration entre un sculpteur et des étudiants

OEUVRE COLLECTIVE

Créatures

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Créa/tures est le fruit d'une collaboration entre des étudiants jeunes et moins jeunes ainsi que l'artiste Gilles Girard et la Ville de Matane.

Le projet Créa/tures piloté par l'artiste matanais Gilles Girard a connu son point culminant avec le dévoilement d'une œuvre collective qui orne les murs du Complexe culturel Joseph-Rouleau.

L'initiative est née d'un désir du service des loisirs de Matane de réaliser un projet où plusieurs groupes de différents milieux seraient appelés à collaborer ensemble. Au fil des discussions entre la responsable de la culture, Sylvie Caron et la responsable de la bibliothèque, Christiane Melançon, d'autres acteurs du milieu se sont greffés au projet jusqu'à ce qu'on jette les bases de ce qui allait devenir Créa/tures.

Créa/tures était d'abord une série d'ateliers pendant lesquels des jeunes élèves de 4e année de l'école Zénon-Soucy étaient invités à donner libre cours à leur imagination. « Des livres destinés au recyclage ont nourri l'imaginaire des jeunes qui ont ensuite fait des croquis. C'est à partir de ces croquis que j'ai conçu les œuvres sculptées », explique Gilles Girard.

Comme le projet avait aussi une visée intergénérationnelle, deux enseignantes et des étudiants en Arts, lettres et communication du Cégep de Matane ont aussi participé aux ateliers et à la réalisation du produit final. « On voulait voir nos étudiants s'impliquer dans le milieu culturel à Matane. On voulait qu'ils fassent des expériences et qu'ils soient dynamiques dans le milieu. Nous avons été particulièrement touchés de voir nos élèves accompagner et animer les jeunes du primaire pendant les ateliers. Il y a eu de belles discussions pour trouver l'étincelle qui a mené à l'œuvre finale », ajoute la coordinatrice du programme, Maud Comtois.

Publicité

Défiler pour continuer

L'un des jeunes participants de l'école Zénon-Soucy, Mathis, a apprécié de faire partie d'un projet aussi imposant alors que Zachary a particulièrement aimé pouvoir développer ses idées qui ont mené à la concrétisation des créatures. Tous s'entendent que le projet a été formateur et enrichissant.

Créa/tures a pu voir le jour grâce à la Ville de Matane qui avait envie de lancer un projet de médiation artistique. La responsable du service des loisirs, Sylvie Caron souligne que l'œuvre finale est tout aussi intéressante que le chemin parcouru. « C'était comme construire un avion en vol. C'était un tout nouveau projet et on peut être très fier du résultat. C'est une œuvre qui est là pour rester. »

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Quel a été votre degré d'intérêt pour la campagne électorale fédérale?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média