Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

16 juin 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Pascal Bérubé heureux de la collaboration soutenue avec le gouvernement de François Legault

BILAN DE SESSION PARLEMENTAIRE

Pascal Bérubé

©Photo Gracieuseté

Pascal Bérubé estime que les dossiers avancent toujours bien en Matanie grâce à l'écoute qu'il a du gouvernement Legault.

Alors que les travaux parlementaires seront suspendus pour la saison estivale, le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé revient sur une session qui aura été tout sauf ordinaire.

Encore une fois, la pandémie a été au cœur de plusieurs actions sur le plan politique. Au Bas-Saint-Laurent, Pascal Bérubé rappelle que sa circonscription comprenant les 3M, soit Matane, Matapédia et La Mitis ont pu obtenir un statut différent du reste de la région puisque la situation épidémiologique le commandait. « Je considère que c'est un gain pour nous. Nous avons réussi à convaincre le gouvernement et la Santé publique à scinder la région en deux, ce qui nous a permis d'avoir des mesures différentes du reste du territoire qui était plus touché. »

Parallèlement à cette intervention auprès du gouvernement de François Legault, le député de Matane-Matapédia se rappellera longtemps de cette période où le but ultime était de garder contact avec tous les citoyens, peu importe leur niveau de croyance et d'adhésion envers la pandémie et les mesures sanitaires. « C'était le bien commun qui me guidait tout au long de mes interventions », précise-t-il.

En terme de gains pour de nouveaux projets à venir, Pascal Bérubé mentionne la venue d'un troisième CPE qui prendra racine sur le boulevard Dion et qui permettra à 80 bambins d'avoir une place dès la construction terminée d'ici la fin de l'année 2021. « C'est la création de nouveaux emplois et du travail pour de nombreux entrepreneurs matanais. C'est un gain pour plusieurs familles de La Matanie. Et il y aura une quatrième installation dès l'an prochain près du Cégep de Matane. »

Pascal Bérubé se réjouit également des travaux qui ont débuté à l'aéroport Russell-Burnett. Grâce au travail concerté de plusieurs élus, le ministre des Transports avait accordé une majoration de la subvention pour effectuer des travaux avec une plus grande durée de vie.

Un autre gain pour La Matanie est l'obtention d'une enveloppe pour la vitalisation économique à la hauteur de 5 millions de dollars. « Après avoir vu qu'une autre MRC du Québec avait eu droit à ce fonds, j'avais plaidé auprès de la ministre des Affaires municipales pour avoir une enveloppe similaire qui m'a finalement été accordée », ajoute Pascal Bérubé. Des annonces d'infrastructures de loisirs ont aussi été annoncés pour Saint-Léandre, Les Méchins et Saint-René-de-Matane.

Dossiers à traiter

Tout près sur le coin de son bureau se retrouvent trois dossiers prioritaires à commencer par le complexe aquatique de Matane dont le député Bérubé aimerait bien voir un dénouement heureux. L'appel d'offres éolien sera aussi à l'agenda tout comme les problèmes de main-d'œuvre dans le domaine de la Santé à Matane.

Pour Pascal Bérubé, il ne fait aucun doute que la collaboration est toujours au rendez-vous avec le gouvernement de François Legault. Le Premier ministre avait d'ailleurs eu des bons mots pour ex-collègue péquiste. « Je veux rassurer tout le monde. On a des petits accrochages, mais on est un peu comme deux frères. C’est comme la lutte, après on va prendre un verre ensemble. On s’aime beaucoup. Je reconnais et je suis admiratif de sa passion du Québec. J’invite d’ailleurs les Québécois à visiter Matane-Matapédia. »

Pascal Bérubé lance aussi l'idée selon laquelle Matane pourrait éventuellement accueillir un Espace bleu, cette nouvelle créature muséale imaginée par la Coalition Avenir Québec pour célébrer les héros et bâtisseurs de tous horizons pour chacune des régions du Québec.

Finalement, l'été de Pascal Bérubé se passera principalement dans son coin de pays. « Je serai présent pendant toute la saison estivale. J'irai à la rencontre des citoyens et je poursuivrai le travail sur le terrain. Je poursuivrai d'ailleurs ma réflexion quant à mon rôle de chef parlementaire puisqu'il y a beaucoup à faire dans le comté et c'est ici que je me sens le plus heureux. »

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média