Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

09 juin 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Louise Portal et Jeannette Rivière lancent un livre sur leur correspondance des dix dernières années

LITTÉRATURE

Louise et Jeannette

©Photo Gracieuseté

Louise Portal et Jeannette Rivière ont tissé une amitié sincère et profonde au fil des années.

L'écrivaine, chanteuse et comédienne Louise Portal a uni sa plume à celle de la Gaspésienne Jeannette Rivière en lançant « L'héritage des mots », un ouvrage retraçant une dizaine d'année d'amitié à travers leur correspondance.

Cette amitié est née alors que les deux dames se sont retrouvées à la même table pendant le festival Contes en Îles. C'est d'ailleurs, le fils de Jeannette Rivière, Sylvain qui avait demandé à Louise Portal d'être présidente d'honneur du festival. « Nous étions au restaurant et Jeannette a échappé son châle. Lorsque je l'ai ramassé et que je lui ai remis, nous avons partagé un regard qui traduisait un coup de cœur entre deux femmes de deux générations différentes. Elle a su tout de suite qu'on deviendrait de grandes amies. »

C'est à partir de ce moment que Louise et Jeannette ont commencé leur correspondance à raison de plusieurs lettres par mois. Celle-ci perdurera dans le temps pendant plus de douze ans. À travers des lettres aussi émotives que joyeuses, Louise Portal et sa grand-maman d'adoption échangent sur leurs vies respectives et sur la vie en général avec une plume poétique qui transpire le bonheur et la sagesse acquise au fil des ans.

C'est donc à l'âge vénérable de 100 ans que Jeannette Rivière lance un quatrième livre en carrière après avoir publié sa biographie « À travers les âges » à 96 ans « Sur le bord de mon cœur » en 2012 et « Éloge à la vie » en 2010. Le projet de partager l'intimité de leur correspondance est l'idée de Sylvain Rivière qui savait que sa mère accepterait de s'embarquer dans une nouvelle aventure littéraire si petite-fille d'adoption était sa complice. « La correspondance est très importante pour moi depuis mon tout premier correspondant alors que j'étais pensionnaire à 14 ans. Je lui ai donc proposé et elle a accepté tout de suite. »

C'est donc un important travail d'archivage qui a débuté pour Louise qui a rapatrié toutes les lettres que se sont échangées les deux amies au fil des années. « 170 ans à deux, ça en fait des choses à raconter. Ça donne un ouvrage extrêmement riche en témoignages et en réflexions sur la vie. Elle a élevé cinq enfants, elle a enseigné et elle a été la partenaire de son mari dans l'entreprise familiale et elle habite aujourd'hui au manoir Lady Maria où elle continue d'égayer la vie des autres résidents, entre autres, en leur écrivant des cartes de souhait personnalisées pour Noël. »

C'est ainsi qu'est né « L'héritage des mots », un recueil de 216 pages de correspondance entre deux femmes qui se sont choisies pour échanger sur la vie et partager une relation de proximité tel une grand-maman et sa petite-fille. À travers des moments de tendresse où elle se rejoignent par leur passion commune autant pour l'art épistolaire que les chapeaux, Louise et Jeannette souhaitent que les gens retrouvent ce plaisir de prendre un livre, de s'éloigner des écrans un bref moment et de savourer le plaisir des mots, le temps d'une lettre ou deux.

« L'héritage des mots » est disponible aux Éditions Druide. Ceux qui auraient envie de lire davantage les œuvres de Louise Portal, qui a eu une maison pendant plus d'une décennie à Cap-au-Renard, peuvent aussi rechercher les romans de la trilogie «  Cap-au-Renard » parus aux éditions Hurtubise.

Extrait d'une lettre de Jeannette à Louise

6 mars 2019

(…) Pour goûter le printemps, il faut avoir traversé l'hiver. On se met à rêver à la chaleur, aux papillons, aux fleurs et à l'herbe verdoyante de nos parterres. Mais mon cœur est en alerte. Je n'ai pas la patience de garder les yeux fermés pour laisser au printemps la joie de me surprendre. Tout comme on attend la venue de l'être aimé, comptant les jours et les heures, espérant sa silhouette jusqu'au bout de la nuit tendant l'oreille parce que l'on a cru reconnaître le bruit de ses pas, je guette le printemps. Je suis amoureuse de lui. Je suis amoureuse de la vie. Je vais bien et je continue dans la sérénité. Je vous aime et je vous embrasse, toi et ton beau coco.

Grand-maman Jeannette

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média