Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élection municipale

Retour

31 mai 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Marcel Soucy sera candidat à la mairie de Cap-Chat

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2021

Marcel Soucy

©Photo Gracieuseté

Marcel Soucy tentera d'obtenir la faveur populaire lors du vote municipal de novembre prochain.

Après Maxime Blanchette, voici qu'un deuxième candidat lève la main pour briguer les suffrages à la mairie de Cap-Chat aux élections municipales du 7 novembre 2021.

Originaire de Cap-Chat, Marcel Soucy a quitté sa terre natale dans les années 1970 pour refaire sa vie à Montréal. Il a d'abord travaillé pour Postes Canada avant de se réorienter vers le milieu carcéral où il a été embauché comme gardien de prison pour Services correctionnels Canada. « Les possibilités d'emploi et d'avancement étaient bonnes et ils offraient la possibilité de poursuivre ses études pendant qu'on travaillait. Cette option-là était alors intéressante pour moi. »

Pendant les années où il a travaillé à l'intérieur de la prison, Marcel Soucy a été impliqué malgré lui dans différents incidents dont une prise d'otage et une mutinerie. Au lieu de l'effrayer, ces événements ont révélé une force naturelle de leadership et de contrôle en situation d'urgence qui a été remarquée par ses supérieurs. « J'ai alors commencé à gravir les échelons. J'ai notamment fait partie des forces spéciales d'intervention en plus de suivre des formations comme pompier et tireur d'élite. Par la suite, j'ai suivi une autre formation qui a mené à un certificat en gestion et en administration. En l'espace de trois ans, je suis passé d'agent correctionnel à gestionnaire supérieur », explique-t-il.

Cette vaste expérience de travail marié à sa curiosité et sa soif d'apprendre lui ont bien servi et lui ont permis d'occuper des postes en gestion des finances, des employés, de la sécurité, de la logistique et des travaux au sein de Services correctionnels Canada. Après 34 ans à leur emploi et cumulant deux médailles pour services distingués, le Cap-Chatien a tiré sa révérence. Il prend alors sa retraite en 2014 pour revenir dans sa ville natale à Cap-Chat.


Pourquoi la mairie?

« Mes parents et mes grands-parents viennent d'ici. Ils font partie des fondateurs de la ville de Cap-Chat. Je ne cacherai pas que j'ai eu un petit pincement au cœur lorsque je suis revenu ici et que j'ai constaté l'état de nos routes et des infrastructures. Ça fait donc partie de mon plan d'action sur quatre ans, soit de m'assurer que les bâtiments que nous avons soient utilisées pleinement et de façon adéquate », souligne-t-il.

Le dossier des eaux usés est aussi un autre dossier qu'il souhaite clore une fois pour toutes. « Je suis tombé en bas de ma chaise quand j'ai vu qu'on jetait encore nos eaux usées dans le fleuve. Si on est capable d'aller chercher de l'argent pour des choses moins importantes que ça, on doit pouvoir convaincre le gouvernement de nous aider à boucler ce dossier », poursuit l'aspirant maire.

Marcel Soucy souhaite aussi que la population se mobilise en s'impliquant dans la municipalité autour de projets porteurs pour Cap-Chat. Il espère aussi que les citoyens prennent une partie du destin de leur ville en main, notamment en se conscientisant pour la rendre plus belle et plus propre. « Ce n'est pas normal en 2021 de voir encore des gens jeter des canettes par terre », déplore-t-il.

Se décrivant comme quelqu'un à l'écoute des autres, Marcel Soucy souhaite être un gestionnaire rassembleur qui sait compter sur les gens qui l'entourent. « On ne peut pas tout savoir et si je prétends le contraire, je mentirais. Par contre, on peut s'entourer de gens en qui on a confiance et qui ont des compétences pour développer Cap-Chat. C'est ma vision pour notre ville », conclut-il.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média