Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élection municipale

Retour

27 mai 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Simon Deschênes sollicitera un nouveau mandat à la mairie de Sainte-Anne-des-Monts

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2021

Simon Deschênes

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Simon Deschênes demande la confiance des Annemontois pour un deuxième mandat complet à la tête de la ville.

Le maire sortant, Simon Deschênes, entend solliciter un nouveau mandat à la tête de la Ville de Sainte-Anne-des-Monts lors des élections municipales du 7 novembre prochain.

D'abord élu comme conseiller municipal dans le district du Cap, Simon Deschênes avait assuré la fin du mandat de Micheline Pelletier avec une victoire sans équivoque, raflant 94 % du vote en 2016 avant d'être réélu sans opposition en 2017.

Cette fois-ci, l'élu annemontois demande à nouveau la confiance du public avec un mandat axé sur l'embellissement de la ville, l'attractivité et des actions pour venir à bout de la crise du logement. Il croit d'ailleurs qu'en réglant certains dossiers dont la pénurie de main-d'œuvre en santé et l'hébergement des étudiants en formation professionnelle que la crise du logement sera atténuée.

Revenons d'abord à l'embellissement de la ville. Simon Deschênes prend en exemple, le quadrilatère du parc multisports, de l'espace récréatif quatre saisons, du parc du Petit-Bois, du Jardin du Souvenir ainsi que du parcours interactif du bois flotté. « J'aimerais beaucoup avoir une passerelle au-dessus de la rivière qui rejoindrait le parc multisports et le Jardin du Souvenir. J'imagine aussi une piste cyclable qui ferait le tour de ces quatre endroits. Je veux aussi que la population soit consultée et s'implique en y apportant ses idées. Je pense que ça pourrait bénéficier autant à notre monde qu'aux touristes. »

Comment régler la crise du logement?

Le problème n'est pas simple à régler mais des discussions sont en cours avec le Centre de services scolaire, notamment pour réhabiliter les vieilles résidences situées aux abords de l'école Gabriel-Le Courtois. « À gaspé, les élèves de la formation professionnelle sont hébergés gratuitement alors qu'ici, ils occupent des logements locatifs. Serait-il possible de faire la même chose ici? Pourquoi pas. »

Par ailleurs, la Haute-Gaspésie est le réseau local de santé gaspésien ayant le plus recours à la main-d'œuvre indépendante avec 42 employés provenant d'agences privées. « C'est un potentiel de 42 familles qui pourraient s'installer ici. Pour y arriver, il faut être attractif et avoir suffisamment de logements et de maison pour accueillir tout ce monde-là. N'oublions pas non plus que pour chaque professionnel, il y a souvent aussi un conjoint ou une conjointe et peut être des enfants qui viennent aussi enrichir notre tissus social et économique en plus de participer à nos activités et nos loisirs », illustre le maire sortant.

Un nouveau mandat serait donc en partie axé sur le recrutement de main-d'œuvre via une importante campagne de séduction. « Nous avons actuellement le vent dans les voiles avec le télétravail et le mouvement des gens vers les régions. Nous avons aussi des infrastructures neuves avec la Maison de la Culture et une partie de l'aréna. Nous avons également la fibre optique qui a été déployée, ce qui facilite le télétravail. »

Et Tourelle?

Qu'en est-il du secteur Tourelle? À ce sujet, le maire affirme qu'il est aussi question de travailler sur l'embellissement de cette partie de la ville. « Nous avons parcouru récemment les infrastructures à Tourelle et il y'a du travail à faire tant au niveau de l'entretien que de la mise à niveau. Nous avons déjà commencé, notamment avec la prise en charge de la gestion de la patinoire. Nous voulions donner un peu de répit aux bénévoles et offrir le même service qu'à Sainte-Anne-des-Monts. »

Parallèlement à cette initiative, d'autres démarches se font hors de l'œil des caméras pour aider des entreprises de Tourelle à régler des enjeux de tout acabit tel le zonage, le démarchage pour obtenir des subventions de programmes gouvernementaux et autres. Il mentionne aussi un simple coup de fil qui a permis à un entrepreneur de se trouver un local adapté à ses besoins dans le secteur Tourelle, apportant ainsi un nouveau commerce dans le secteur. Même scénario pour une entreprise dans le coin de Ruisseau-Castor. « Il y a aussi beaucoup de travaux routiers qui ont été effectués sur la rue des Pêcheurs et du Ruisseau. Il y a autant, sinon plus, de travaux publics qui se font à Tourelle qu'à Sainte-Anne-des-Monts. »

C'est donc gonflé à bloc que Simon Dechênes se lance à nouveau dans une campagne électorale.  « Nous avons été capables d'aller chercher beaucoup d'argent en subventions gouvernementales et j'estime pouvoir aller en chercher tout autant ces prochaines années, ce qui nous permettra notamment de réaliser d'autres projets importants comme la piscine municipale. Au final, la principale source de motivation qui me pousse à solliciter un nouveau mandat est la grande fierté d’être le représentant de Ste-Anne-des-Monts et de contribuer à son développement. »

Commentaires

27 mai 2021

Maria-Paule Thibault

Bravo Simon!!! . Tu as toute ma confiance Merveilleux travail !!!! Continue !!!!

27 mai 2021

madlynn Coté

Ce qui manque aussi a Tourelle c'est des trottoir ca fait plusieurs années que nous le demandons es ce que ca peut se faire ou non je veut une réponse Merci

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média