Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Conversations gourmandes

Retour

22 mai 2021

Conversations gourmandes: le métissage des saveurs

PAR CHEF YANNICK OUELLET

Yannick Ouellet

©Photo Gracieuseté

Le Chef Yannick Ouellet est propriétaire de sa propore entreprise de services culinaires depuis bientôt 20 ans.

S’il y a une chose que la pandémie m’a appris, c’est bien que le monde est devenu tout petit. Petit au point de venir du fin fond du monde pour nous atteindre jusqu’ici.

Avec la technologie, on a aussi compris que le centre du monde c’est maintenant là où l'on se trouve. Déplacez-vous de quelques pas et le centre vient de se déplacer avec vous. Il faut donc être fier de notre identité, de notre terroir, de nos artisans et de le montrer au reste du monde.

Par contre, il y a de nos trésors d’ici qui sont déjà des globetrotters depuis longtemps. Le crabe, le homard et la crevette nordique par exemple, sont appréciés déjà partout dans le monde et sont cuisinés d’une toute autre manière que nous le faisons dans nos familles québécoises.

Un des plus grands plaisirs que j’ai dans la vie est certainement le métissage des saveurs du monde en utilisant les produits du terroir du Bas-St-Laurent et de la Gaspésie. La crevette nordique, véritable vedette de nos tables gaspésiennes, est sans contredit une incontournable de mes menus. Mariez-la aux épices, aux fruits exotiques ou utilisez des techniques de cuisine d’outremer comme le pastilla marocain ou les samoussas indien, elle saura vous charmer et combler votre fin palais.

En cuisine, on n’invente rien. Il y a toujours quelqu’un quelque part qui a déjà fait ou pensé à ce que vous venez d’inventer, et ce, malgré toute l’inspiration que vous pouvez avoir eu.

La crevette est définitivement un des aliments les plus versatiles en cuisine. Laissez votre instinct vous guider. Osez les mariages audacieux. Parmi mes produits coups de cœur avec la crevette nordique, il y a le pesto de Dulse de l’entreprise Seabiosis de Carleton et le vinaigre fin aux baies d’aronia de chez Naturellement Antioxydant de Maria.

J’en profite donc, en terminant, pour vous partager une recette que j’aime particulièrement préparer avec les crevettes fraîches de notre région. Les Won tons de crevette nordique, sauce épicée au gingembre, une manière simple de leur donner une touche asiatique tout en y mettant un peu de gaspésien comme à mon habitude.

 

Won ton crabe

©Photo Gracieuseté

Won tons

340 g / ¾ lb Crevettes nordiques fraîches concassées grossièrement

2 ml  / ½ c. à thé  Sel

2 ml  / ½ c. à thé Sauce soya

2 ml  / ½ c. à thé Poivre blanc

30 ml / 2 c. à soupe Huile de sésame

1 paquet feuille de Pâte à won tons

6 Oignons verts (échalotes) émincés

 

Sauces :

10 ml / 2 c. à thé Gingembre frais haché 

5 ml / 1 c. à thé Ail haché

60 ml / 1/4 tasse Vinaigre de riz

60 ml / 1/4 tasse Vinaigre fin aux baies d'aronia - Naturellement Antioxydant - Maria

45 ml / 3 c. à soupe Cassonade

45 ml / 3 c. à soupe Sauce soya

20 ml / 4 c. à thé Sauce Worcestershire 

10 ml / 2 c. à thé Sauce chili

10 ml / 2 c. à thé Pesto de Dulse (Algue) - Seabiosis - Carleton

10 ml / 2 c. à thé Huile de sésame

Au goût Sel et poivre

Préparation de la sauce :

Dans un bol, mélanger tous les ingrédients de la sauce jusqu’à ce que le sucre soit complètement dissous. Réserver la sauce au réfrigérateur et laisser reposer 20 minutes.

 Préparation des wontons :

Dans un bol, mélanger à la main tous les ingrédients de la farce. Étendre les feuilles de pâte sur le plan de travail et les garnir d’une demi-cuillère à thé de farce. 

Remplir une grande casserole d’eau. Saler l’eau et porter à ébullition. Plonger les won tons 20 à la fois dans l’eau bouillante et les laisser cuire pendant 2 minutes.  Les won tons sont cuits lorsqu’ils flottent à la surface de l’eau. Égoutter les won tons et les réserver avant le service.

Pour le service, disposer les won tons dans des assiettes de présentation. Servir environ 10 won tons par personne pour une entrée. Arroser les won tons de la sauce et les parsemer d’oignons verts émincés. Servir aussitôt afin d’éviter que les won tons ne collent ensemble et refroidissent.

Cette chronique est une présentation de la microbrasserie Le Malbord de Sainte-Anne-des-Monts.

Pour tout savoir sur l'Académie du chef Yannick Ouellet, ses formations culinaires et la boutique Croquez la Gaspésie, il suffit de cliquer ici.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média