Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

28 avril 2021

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

La plateforme « Bois d’ici » en pleine expansion

LA MATAPÉDIA

bois

©Photo archives - l’Avant-Poste

La plateforme en ligne pour la vente et l’achat de bois local baptisée « Bois d’ici » - dont nous vous parlions dans nos pages au début du mois - connaît un succès retentissant et un engouement hors norme.

Depuis l’annonce du nouveau concept créé par l’Amquien Mathieu Castonguay, près de 5 000 personnes se sont abonnées à la plateforme, en plus de quelque 200 vendeurs qui ont manifesté leur intérêt. Si l’initiative est née dans le but d’encourager les plus petits producteurs forestiers de La Matapédia, c’est l’ensemble de la province qui a répondu à l’appel. Pas moins de 12 régions administratives du Québec figurent dans le répertoire des travailleurs forestiers inscrits, dont la Gaspésie. « C'est au-delà de mes attentes en fonction de mon mini projet initial qui devait seulement être un répertoire de bûcherons et de scieries dans notre région », lance le principal concerné.

Rappelons qu'avec le site web « Bois d’ici », le programmeur informatique de 26 ans ne souhaite pas seulement offrir du bois local abordable et des revenus plus généreux pour les producteurs. Il s’agit ni plus ni moins d’un mouvement citoyen visant à « reprendre le contrôle de nos ressources », dixit le fondateur. Au cours des trois dernières semaines, le mouvement a pris une telle ampleur que deux programmeurs supplémentaires ont dû être engagés pour répondre aux besoins grandissants du site web.

« Le site a généré énormément de trafic dans les dernières semaines. On a dû changer de gestionnaire de contenu et optimiser la plateforme pour maximiser sa sécurité, vu que c’est quand même un site transactionnel », explique le Matapédien. L’interface et le design du site ont également subi plusieurs améliorations afin de bonifier l’expérience utilisateur.  « Le site est plus intuitif qu’au début, pas tant pour les utilisateurs, mais surtout pour faciliter la tâche aux bûcherons et aux fournisseurs qui veulent s’inscrire », poursuit l’ambitieux vingtenaire qui fait référence au répertoire de vendeurs.

Bien que le système de paiement en ligne ne soit pas encore en fonction sur son site, Mathieu confirme que les échanges entre les fournisseurs et les acheteurs sont désormais possibles puisque le système de communication est finalisé. Outre le volet transactionnel, la liste des produits et services ainsi que le formulaire de soumission seront bientôt apparents sur le site « Bois d’ici ». L’abonnement au site donnera alors droit de contacter les fournisseurs inscrits, de consulter leurs produits offerts, en plus de procéder à l’achat directement sur le site web, sans intermédiaire.

Élargir les horizons

 

Constatant la forte demande pour les produits locaux, le créateur du concept a cru bon élargir son offre initiale. « Tout ce qui touche le bois y sera vendu, pas seulement les matériaux de construction. On pourra y acheter différents produits forestiers et dérivés du bois. On m'a demandé si on pouvait vendre des arbres de plantation, des services de coupe d'arbre à domicile, des produits artisanaux en bois, bref pas mal tout ce qui est en lien avec la forêt. Disons que beaucoup de portes s'ouvrent », précise le concepteur qui n’a pas peur de voir grand. « On ne veut pas devenir un Kijiji non plus, on doit garder l’essence initiale de la forêt comme ligne directrice », conclut-il. Pour plus d'informations, veuillez consulter le site web et la page Facebook « Bois d'ici ». 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média