Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

27 avril 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Nouvelle cuvée de photographies artistiques dans les abribus matanais

ARTS VISUELS

Mathioeu Savoie abribus

©Photo Gracieuseté

L'abribus face su stade Fournier.

Une deuxième phase du projet « Solitude, désordre et paillettes » de l'artiste matanais Mathieu Savoie voit le jour dans les abribus de la ville.

Toujours sous le thème de la pandémie, Mathieu Savoie a apporté une variante à son exposition en y incluant la notion d'espoir. Pour cette suite, les gens auront l'occasion d'admirer des nouvelles photographies jusqu'à la fin de l'année. « La première mouture a duré huit mois et cette fois-ci, je reprends le projet pour trois autres expositions de trois mois. Il est aussi possible que La Matanie fasse l'acquisition d'autres abribus, donc davantage de photos qui pourraient s'ajouter en cours de projet », explique l'artiste.

Lors de la première vague de la pandémie, il était beaucoup question de solitude, de confinement et d'incertitude. C'est ce qui avait d'abord inspiré Mathieu Savoie. Quant à l'aspect paillettes, il faisait davantage mention au fameux arc-en-ciel qui était d'abord conçu pour le réconfort mais que les gens ont délaissé au fur et à mesure que la pandémie se prolongeait dans le temps. « Au début, on ne savait plus où mettre la tête alors que cette fois-ci, je tente de rappeler aux gens qu'il ne faut pas lâcher avec l'arrivée du vaccin. D'ailleurs, chaque abribus est divisé en trois fenêtres, deux consacrées à la photo et l'autre au texte. L'idée est de ne pas prendre position mais plutôt d'exposer des réalités. Il ne faut toutefois pas oublier que nous sommes tous dans le même bateau dans cette pandémie. »

En plus d'être un lieu d'exposition inusité et original, le coup d'œil du passant peut aussi contribuer à faire connaître le service de transport collectif de La Matanie. « Pour la MRC, c'est à la fois l'occasion d'encourager la médiation culturelle au cœur de la ville et mettre en valeur des infrastructures encore méconnues qui servent non seulement à protéger les usagers du transport collectif des intempéries mais aussi à assurer une visibilité à notre service », souligne directrice adjointe au développement territorial et responsable du transport, Vanessa Caron.

Les trois abribus sont situés face au stade Fournier, près du bureau de poste et sur la rue Saint-Joseph près du dépanneur du Lac.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média