Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

24 avril 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Matane fait l'acquisition de plus de 140 000 photos d'archives du Studio Victor Sirois

ARCHIVES

Expo Victor Sirois

©Photo Gracieuseté - Collection Studio Victor Sirois

Une photo d'époque appartenant à la collection Studio Victor Sirois. On y aperçoit le premier ministre Louis Saint-Laurent en 1957 à Matane.

Après plusieurs années de discussions, une entente a enfin été conclue entre la Ville de Matane et la famille de Victor Sirois afin de devenir acquéreur de l'imposante collection de photographies ayant été croquées entre 1931 et 1995.

Pendant leurs années actives, Victor et Yvonne Sirois ont été témoins d'événements marquants tant sur le plan social, politique, économique que communautaire. C'est donc 64 ans de l'histoire de la ville de Matane mais aussi de La Matanie qui a été précieusement conservée par ses artisans.

Au-delà des moments de l'actualité qui ont été immortalisés en photo, on peut aussi penser à toutes les photographies de mariage, de baptême et autres moments familiaux dont Victor Sirois était, bien souvent, le seul à encore en avoir un exemplaire. On parle aussi de diapositives, de cartes mortuaires et même des films.

L'un des premiers témoins de cette collection est le féru d'histoire et ex-journaliste, Romain Pelletier. « Cette collection est si imposante que pour regarder chaque photo, ça prendrait six mois à raison de 40 heures par semaine. À l'époque, il n'y avait pas de journal à Matane et très peu de photographes. Le premier journal est arrivé seulement après la guerre. »

En 1987, Romain Pelletier a eu son premier contact avec la collection Sirois. Il a été en mesure de constater son ampleur mais aussi le soin avec lequel elle a été conservée. D'ailleurs, on prévoit aménager une nouvelle salle sécurisée à la Société d'histoire et de généalogie de Matane pour préserver et protéger l'ensemble des négatifs. Les prochaines étapes seront de numériser le tout et de préparer les prochaines expositions. »

Pour le maire de Matane, Jérôme Landry, l'acquisition de cette collection est majeure pour la ville. « Nous allons tout faire pour la valoriser et la faire connaître. C'est un véritable trésor et elle est extrêmement précieuse. C'est la possibilité de faire une quantité incroyable d'expositions, de thématiques et de recherches. Notre Société d'histoire qui est très dynamique a déjà plusieurs idées en tête. »

Le président la Société d'histoire et de généalogie de Matane, René Joncas, admet que l'acquisition des archives photographiques du Studio Victor Sirois était en de liste des priorités de son organisation. « Nous allons gérer la collection, la sécuriser, la classer et la numériser pour la rendre accessible à la population dans notre local et sur notre site internet. »

Le sympathique représentant de la famille, Richard Z. Sirois, était très heureux de la concrétisation de cette entente qui permet de préserver la mémoire de ses ancêtres. « Ce que j'aime, ce sont les gens d'action. Et avec la Société d'histoire et la Ville de Matane, les projets sont pour maintenant, pas en 2044. Déjà l'été dernier, il y a eu une première exposition qui a été faite avec classe. Les présentoirs sont magnifiques et très chics. Ce qu'on peut faire avec le fonds Victor Sirois est illimité. Il y a tellement de gens d'ici qui n'ont aucune archive photo de leur famille. »

L'humoriste et animateur a conclu en martelant le point selon lequel la culture est rentable. « Ce n'est pas une dépense pour une municipalité mais un investissement. Des gens viendront de l'extérieur pour profiter de la culture d'ici et dépenser dans nos commerces. Ça peut avoir un immense pouvoir d'attraction. Quand on choisit une destination, on veut baigner dans la culture locale, on veut visiter des endroits et voir des choses. Matane est en voie de devenir une telle destination. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média