Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

22 avril 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

L'artiste et enseignant matanais Delphis Bélanger est décédé

Delphis Bélanger

©Photo Gracieuseté - Carovuko

Pascal Bérubé a remis la médaille de l'Assemblée nationale à Delphis Bélanger quelques jours avant son décès.

L'artiste et navigateur matanais, Delphis Bélanger, est décédé à l'âge de 79 ans des suites d'un cancer.

L'homme originaire d'Amqui a grandi sur la ferme familiale. Il était aussi bien connu à Matane pour y avoir passé la majeure partie de sa vie, notamment à titre d'enseignant en art et en photographie au Cégep de Matane, un emploi qu'il décrochera après avoir complété des études à l'école des Beaux-Arts de Rimouski au milieu des années 60. Delphis Bélanger aura passé plus de 30 ans dans le domaine de l'enseignement à Matane où il cumulera les postes d'enseignant, de coordonnateur local du département de photographie puis éventuellement de coordonnateur provincial des programmes d'art.

Pendant ces années, Delphis Bélanger laissera aussi sa marque autant à Amqui qu'à Matane alors qu'il conçoit des sculptures qui orneront le Parc des Îles de Matane. On peut penser à l'imposante structure métallique rouge et noir que les petits s'amusent toujours à escalader. D'autres œuvres se retrouvent notamment à la Sûreté du Québec d'Amqui ainsi qu'à Maria et Grande-Vallée. L'artiste matanais a même dessiné les plans d'une réplique du drakkar, Le Knorr, dans le cadre des activités du Transat Québec–Saint-Malo en 1984. Il a également été au cœur des actions entourant la création du Barachois, du Centre culturel Joseph-Rouleau et de la marina de Matane.

On dit que le petit Delphis a développé sa passion pour la sculpture dès l'âge de six ans quand il a reçu un petit canif de poche en cadeau de ses parents. Déjà, il s'amusait à sculpter dans le bois. Puis la passion pour la mer est venue pendant ses escapades familiales du dimanche à Sainte-Flavie. Il était déjà un puits de connaissance sur tout ce qui touchait aux navigateurs.

Il y a à peine deux semaines, le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé rendait hommage à l'artiste matanais en lui remettant personnellement la médaille de l'Assemblée nationale. « C'était quelqu'un de majeur pour la culture à Matane. C'était aussi un enseignant d'avant-garde qui a permis à tout le département du Cégep de prendre une toute autre dimension. La remise de la médaille était très méritée. C'était un monument dans la région. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média