Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

16 avril 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

L'école Le Marinier et le Centre d'éducation des adultes de Matane parmi les lauréats du Défi OSEntreprendre

PROJETS ÉTUDIANTS

OSEntreprendre

©Photo Gracieuseté

« C'est don' ben hot » est le projet proposé par les élèves de l'école Le Marinier des Méchins.

L'école Le Marinier des Méchins et le Centre d'éducation des adultes de Matane sont les deux seuls établissements scolaires du Bas-Saint-Laurent à s'être taillés une place à l'étape régionale du Défi OSEntreprendre.

Pour cette 23e édition du défi, une pléiade de projets ont été proposés dont « C'est don' ben hot » de l'école Le Marinier des Méchins. Chapeauté par Mélanie Dugas, le projet a d'abord été lancé par une volonté de mette en marché un produit novateur et utile. C'est ainsi, après une longue réflexion où les jeunes ont fait la liste d'objets du quotidien auxquels ils proposaient des améliorations que leur choix s'est arrêté les dessous-de-plat.

Les élèves méchinois ont donc entrepris de concevoir leurs propres dessous pour y poser casseroles et plats. Ainsi, au lieu, d'utiliser des bonnes vieilles mitaines de four pour poser les chaudrons sur la table, il sera maintenant possible d'utiliser des dessous-de-plat 100 % uniques et bricolés par des élèves de l'école Le Marinier. Ces dessous sont fabriqués à partir d'assiettes récupérés et de carrelage, aux couleurs vives, selon les désirs des clients. Les jeunes cochaient ensuite plusieurs boîtes, soit celles d'un objet utile au quotidien, de la créativité et du bricolage et de la mise en marché misant sur la personnalisation.

Lorsque le premier modèle a été présenté au groupe, l'un des élèves a lancé un « C'est don' ben hot! » bien senti. Il n'en fallait pas plus pour que l'expression soit adoptée comme titre du projet. Par ailleurs, la petite boîte caritative a aussi été cochée puisque les élèves ont décidé de remettre les profits de leurs créations à la Fondation Rêves d'enfants qui aide à concrétiser les désirs d'enfants malades. Le projet « C'est don' ben hot » se joint à Intérieur D de David-Yan Auclair de Sainte-Anne-des-Monts qui a gracieusement offert le carrelage nécessaire pour la réalisation des sous-plats. Ces derniers sont en vente au dépanneur JMP des Méchins.

Vert la culture!

Le deuxième projet matanais qui s'est taillé une place à la finale régionale est Vert (vers) la culture! du Centre d'éducation des adultes de Matane. Il s'agit d'une serre hydroponique installée à même les locaux du centre. D'une dimension de 30 pouces par 5 pieds, la serre permet aux élèves de faire pousser des fines herbes, des salades et des épinards ainsi que certaines fleurs et semis qui permettront de garnir le jardin extérieur.

Puisque la clientèle du centre d'éducation des adultes est de plus en plus jeune, l'idée de miser sur les saines habitudes de vie est d'autant plus à propos dans un tel contexte. Une fois les plants poussés à pleine maturité, la récolte se fera et les étudiants participants aux cuisines collectives pourront les utiliser dans leur recette. D'ailleurs, la serre a été aménagée à même la salle de pause des élèves, afin de mousser l'intérêt pour le projet.

À travers ce projet porteur, les étudiants ont donc l'occasion de vivre une expérience entrepreneuriale où ils doivent veiller à toutes les étapes de la réalisation de leur initiative. C'est également un projet empreint d'engagement civique puisque les familles des élèves et la communauté matanaise auront aussi la chance de mettre la main sur quelques unes des récoltes du projet.

La finale régionale se tiendra en mode virtuel le vendredi 23 avril lors de la soirée reconnaissance du Défi OSEntreprendre.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média