Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

10 mars 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Budget fédéral: Kristina Michaud réitère ses demandes pour un meilleur soutien financier aux aînés

POLITIQUE FÉDÉRALE

Kristina Michaud

©Photo Gracieuseté

Kristina Michaud talonne le gouvernement libéral afin que les aînées aient droit à une bonification de leur pension de sécurité de vieillesse.

À l'aube du prochain budget fédéral, la députée bloquiste d'Avignon-La Mitis-Matapédia, Kristina Michaud, demande à nouveau à ce que le gouvernement de Justin Trudeau se penche sur le soutien aux aînés.

:« Il n'y a pas une semaine où on ne m'en parle pas, évoque la députée d'entrée de jeu. Les aînés demandaient un soutien pendant la pandémie mais au-delà de cette période également. Depuis la dernière élection que nous demandons une bonification de la pension de sécurité de vieillesse de 100 $ par mois. »

Kristina Michaud rappelle qu'une grande partie de la population a été soutenue pendant la pandémie avec différents programmes comme la Prestation canadienne d'urgence, l'aide aux entreprises et le soutien aux étudiants. Toutefois, les grands oubliés étaient et sont encore les aînés. « Le coût de la vie a augmenté et tout ce qu'ils ont eu, ce sont des chèques uniques de 300 à 500 $. C'est une de nos principales demandes, non seulement au régional mais aussi sur le plan national. »

Kristina Michaud ne s'explique pas que les cordons de la bourse soient autant liés alors que le gouvernement libéral n'a jamais hésité à ouvrir les vannes pour faire couler les dollars canadiens à gauche et à droite. « Une centaine de dollars par mois pour nos aînés, ce n'est pas une montagne quand on considère tout ce qui a été dépensé à ce jour. Nos aînés ont souffert énormément de l'isolement pendant la pandémie et ils sont davantage à risque de contracter le virus. On ne comprend pas pourquoi le gouvernement n'a pas encore agi mais, il n'est pas trop tard et lors du budget, ce serait un bon moment de corriger le tir. »

La députée avoue que ses homologues libéraux semblent ouverts à l'idée. « Ils se disent ouverts mais les actions concrètes ne suivent pas les paroles. Nous avons hâte que ce dossier se règle. Nous avons une pétition de déposée à cet effet afin que le gouvernement agisse pour eux. »

La deuxième demande que le Bloc québécois souhaite voir au budget est une hausse des transferts fédéraux en matière de santé, sans condition et sans s'immiscer dans les champs de compétence des provinces. « On traverse une crise sanitaire et le milieu de la santé a été grandement impacté. C'est essentiel d'investir immédiatement pour soutenir nos travailleurs mais aussi pour la recherche afin que nous ne soyons pas à la remorque des autres pays lorsque surviendra une prochaine pandémie. »

Ces deux demandes feraient un bon bout de chemin pour que les Libéraux de Justin Trudeau obtiennent l'appui du Bloc québécois lors du prochain budget. « J'espère sincèrement que le gouvernement entendra nos demandes parce que ce sont celles de la population. Ce n'est vraiment pas le temps d'aller en élection. Les gens ont besoin du soutien de leurs élus et on ne veut pas que l'argent des contribuables aille dans une autre campagne dont l'issue pourrait être la même que la dernière fois », conclut la jeune députée de la Vallée.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média