Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

06 mars 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Une intersection hautement problématique à Matane

CIRCULATION

Accident

©Photo Gracieuseté - Francine Dugas

L'intersection des rues Jacques-Cartier et du Phare Est a été malheureusement le théâtre de nombreux accidents au fil des ans.

L'intersection des rues Jacques-Cartier et du Phare Est (route 132) à Matane a été le théâtre de nombreux accidents au cours des dernières années.

Cette intersection fort achalandée de la ville pourrait être perçue à première vue comme étant tout à fait ordinaire mais force est de constater qu'elle est hautement problématique. Le ministère des Transports (MTQ) a recensé 34 accidents à ce coin de rue entre les années 2015 et 2019 dont 7 avec blessés légers. Mince consolation, il n'y a pas eu d'accident mortel au cours des cinq dernières années et on rapporte que la majorité des incidents ont simplement causé des dommages matériels. Malheureusement, des accidents plus graves se sont produits à cet endroit dans le passé.

Ces chiffres ont été compilées par la Société de l'assurance-automobile du Québec à la suite de l'émission de rapports d'accidents. Il est donc possible que des accrochages plus légers n'ayant pas nécessité d'intervention policière ou de réclamation d'assurance ne soient pas compilés dans ces statistiques. Quant aux chiffres de 2020, ils ne sont pas encore disponibles.

Ce qu'on remarque est que l'un des quatre coins est une entrée/sortie d'un stationnement commercial. Malgré ce fait, les automobilistes sont soumis aux mêmes règles du code de la sécurité routière puisque la sortie est régie par un feu de circulation. Le problème provient principalement des comportements hasardeux des automobilistes et d'une méconnaissance des règles de conduite. En tout temps, la priorité appartient à ceux qui vont tout droit ou qui effectuent un virage à droite. En revanche, ceux qui tournent à gauche ont l'obligation de céder le passage. Le seul moment où la priorité est aux véhicules qui tournent à gauche est lorsque le feu vert est clignotant.

Dans plusieurs des accidents observés au fil des années, on remarque qu'à plusieurs reprises, la priorité de passage n'a pas été respectée ou qu'un virage a été effectué sur un feu rouge.

La Ville de Matane a d'ailleurs demandé au ministère des Transports qui régit la route 132 de se pencher sur la problématique de cette intersection. « L’analyse révèle que la quasi-totalité de ces accidents sont le résultat d'un comportement inapproprié des conducteurs; par exemple des manœuvres hasardeuses, l’inattention ou le non-respect de la signalisation en place », explique Julie Marcoux, porte-parole régionale au ministère des Transports.

Devant ce constat, le MTQ estime que les meilleures options demeurent la sensibilisation et l'éducation des usagers de la route puisque la signalisation est considérée adéquate.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média