Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

26 février 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Jean Langelier prend les rênes du nouvel organisme de développement économique de La Matanie

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE MATANIE

Jean Langelier

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Jean Langelier change d'organisme mais conserve son rôle dans le développement économique matanais.

Après avoir dirigé le FIDEL de La Matanie pendant près de cinq ans, Jean Langelier poursuivra son travail à titre de directeur général de Développement économique Matanie.

L'une des premières raisons de la création du nouvel organisme est la volonté du gouvernement du Québec de promouvoir le développement économique régional à l'aide d'argent neuf dédié au démarchage et au soutien aux entreprises. « Il y aura des sommes annuelles importantes qui seront dédiées au développement économique. Comme c'est le cas à Sainte-Anne-des-Monts, à Rivière-du-Loup ou à Rimouski, la MRC da La Matanie a décidé de confier ce mandat à un organisme à but non lucratif indépendant », explique Jean Langelier.

À la suite d'un sondage effectué auprès d'une trentaine d'entreprises de La Matanie, il en est ressorti un consensus à l'effet qu'un guichet unique était souhaité pour accéder aux différents services économiques. « Les entreprises souhaitent avoir plus de services d'accompagnement, plus de soutien pour le recrutement de main-d'œuvre et davantage d'argent investi dans l'attractivité et le tourisme. Pour répondre à ces besoins, nous avions besoin de sommes supérieures à ce qui était disponible chez FIDEL. Voilà pourquoi le nouvel organisme a été créé. »

Jean Langelier, accompagné de deux conseillers en attractivité et en tourisme et un ou deux conseillers auprès des entrepreneurs, poursuivra son travail de prospection en vue d'attirer des entreprises sur le territoire matanais. « On va établir un plan stratégique et préciser nos services en fonction des besoins des entrepreneurs. Il est aussi important de mentionner que nous poursuivons d'offrir les services qui étaient déjà en place à la MRC de La Matanie auprès des entreprises. »

Publicité

Défiler pour continuer

Objectifs de la première année

Un développement économique réussi en Matanie passera inévitablement par une adhésion de tous les acteurs locaux à cette stratégie commune. « Il faut revitaliser les municipalités autour de Matane. Il faut également trouver des projets porteurs pour les sites de RockTenn et Enercon. Il faut aussi favoriser la relève entrepreneuriale, la numérisation des entreprises et l'achat local. Il faut aussi poursuivre le travail d'attraction, notamment avec le déploiement de notre image de marque Matanie XP », explique le directeur général de DEM.

Ce dernier affirme que le moment est idéal pour mousser la région. « Nous avons le vent dans le dos avec la pandémie alors que plusieurs familles considèrent de venir s'installer en région et poursuivre leur carrière en télétravail. Toutefois, pour que le milieu soit attractif, on doit se faire voir et faire connaître tout ce qu'on a à offrir sur notre territoire », poursuit-il.

En ce qui a trait à la pénurie de main-d'œuvre, DEM apportera son soutien aux entreprises pour celles qui le souhaitent, surtout pour la recherche de personnel spécialisé. Du même souffle, Jean Langelier admet qu'inévitablement, certains commerces qui offrent des emplois moins bien rémunérés devront se tourner vers l'automatisation si le manque de personnel perdure.

Ainsi, pour la première année d'opérations de DEM, le directeur général souhaite que les entrepreneurs de La Matanie se sentent les bienvenus. « On veut une vision entrepreneuriale du développement. On sera au service des nos clients avec une entité agile, performante, légère et accueillante. À terme, si on accomplit cela, nous aurons des résultats. »

DEM prendra donc le relais de FIDEL. Quant à ce dernier, il continuera d'exister pour offrir son programme de bourses aux jeunes entrepreneurs. Lucie Dumas assurera d'ailleurs l'intérim de la direction générale du FIDEL. L'organisme complètera son mandat en se positionnant comme un partenaire sur le plan de la persévérance et la réussite académique.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média