Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

31 décembre 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Rétrospective 2020

Rétrospective 2020

©Photos - Dominique Fortier & Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Des points de contrôle, un maire qui se retirera à la fin de son mandat, la renaissance d'une entreprise et le virus dans les résidences pour aînés; voilà un bref résumé de l'année 2020.

Comme le veut la tradition, le journal L'Avantage gaspésien revisite les moments les plus marquants de l'année 2020 en se basant sur leur importance mais également sur l'impact que les articles ont eu sur les lecteurs. Bonne lecture!

1- La saga des traversiers se poursuit

Alors que les Québécois croyaient être au bout de leurs peines dans la saga du traversier F.-A.-Gauthier, voilà que la Vérificatrice générale dépose un rapport accablant faisant état de plusieurs manquements du côté de la Société des Traversiers du Québec. Guylaine Leclerc mentionne le manque de ressources pour assurer la surveillance du chantier en Italie, le choix du constructeur qui n'était pas arrimé aux normes de l'industrie et la gestion déficiente des risques de bris qui a entraîné l'achat de deux bateaux de remplacement dont l'un d'entre eux a été mis au rancart quelques semaines après son acquisition. Depuis ce temps, un nouveau problème de propulseurs a relégué le F.-A.-Gauthier à la cale sèche pour une durée indéterminée laissant ainsi tout le poids des traverses sur les frêles épaules du bateau scandinave Saaremaa I.

F.-A.-Gauthier

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Maxime Lepage

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

2- Meurtre à Sainte-Anne-des-Monts

L'un des événements les plus médiatisés de l'année 2020 est le meurtre de Maxime Lepage survenu en février 2020. Après de nombreuses semaines de recherche, le corps de la victime est demeuré introuvable mais le Procureur de la Couronne a tout de même déposé des accusations contre trois individus liés à cette affaire, soit Steve Lévesque qui fait face à une accusation de meurtre au second degré alors que Carl Lévesque et Maxime Labrie doivent se défendre contre des charges de complicité. L'enquête préliminaire s'est tenue mais la cause est loin d'être terminée. À ce jour, le corps de Maxime Lepage n'a toujours pas été retrouvé.

3- Pandémie et mesures sanitaires

Impossible de faire une rétrospective de l'année sans parler de la pandémie mondiale qui n'a pas épargné les régions du Québec. Tout a commencé en mars avec les premières fermetures d'écoles et le confinement qui s'en est suivi. Sur le plan médiatique, les articles qui ont le plus fait réagir les lecteurs portent sur les points de contrôle entre les régions. L'opinion était divisée à savoir si un point devait être érigé à la frontière de la Gaspésie et du Bas-Saint-Laurent. Parmi les faits saillants en Matanie, mentionnons l'éclosion majeure à la Résidence des Bâtisseurs de Matane qui a fait 90 cas dont six décès. En Haute-Gaspésie, la situation est restée sous contrôle depuis le tout début à l'exception d'une petite éclosion rapidement maîtrisée au CPE La Marée montante de Cap-Chat.

Les impacts économiques ont été majeurs et de nombreux commerces ont dû se résigner à fermer leurs portes. Les petits magasins dans les centres commerciaux ont été particulièrement touchés par la première vague de confinement. Rappelons le débat autour du Dollarama de Sainte-Anne-des-Monts qui avait dû fermer ses portes puisqu'il ne possédait d'accès direct sur l'extérieur. Plusieurs citoyens réclamaient sa réouverture, affirmant que le commerce offrait des biens essentiels, notamment sur le plan alimentaire, pour les familles à faible revenu.

Point de contrôle

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Nordet Corsaires

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

4- Un match de séries particulier

Un match de séries éliminatoires entre le Nordet de la Haute-Gaspésie et les Corsaires de Forillon a rapidement dégénéré au point où quatre joueurs ont été suspendus. Lors de ce match vicieux, l'attaquant du Nordet, Benoît Anctil, a été sorti de la rencontre à la suite d'une violente mise en échec. Les commissaires de la Ligue de hockey Desjardins de la Gaspésie ont eu à revoir la scène à plusieurs reprises avant de statuer que le joueur allait être chassé pour le restant de la série qui aura finalement été remportée par les Corsaires. Mais au-delà du match, l'article décrivant la rencontre écrit par la plume de votre humble serviteur a aussi soulevé les passions chez les amateurs de hockey. Évidemment, les partisans des Corsaires criaient au scandale alors que les supporteurs du Nordet se rangeaient derrière l'auteur de ces lignes. Fièvre du hockey, quand tu nous tiens…

5- Situation critique dans les cliniques vétérinaires

Les cliniques de Matane et Sainte-Anne-des-Monts se sont retrouvées dans une situation précaire lorsque la Dre Pierrette Mercier a quitté son emploi, laissant le vétérinaire Alain Chénard seul aux commandes des deux cliniques. Malgré de nombreux efforts de recrutement, il a été impossible de pourvoir le poste. Épuisé, le Dr Chénard a lancé un cri du cœur qui a coïncidé avec l'annonce imminente d'une faculté de médecine vétérinaire à Rimouski où les finissants seraient incités à pratiquer en région. Entre temps, les cliniques surchargées de Matane et Sainte-Anne-des-Monts n'acceptent plus de nouveaux clients et de nombreuses interventions non-urgentes sont redirigées vers des cliniques aussi loin que Rivière-du-Loup.

Clinique Vétérinaire Matane

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Accident mortel Perreault

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

6- Des policiers blanchis

L'accident mortel ayant causé la mort de Marie-Eve Mimeault a mené à la condamnation et l'emprisonnement du chauffeur, Maxime Perreault. Par contre, le travail des deux policiers qui avaient préalablement arrêté le chauffard avant de le laisser repartir avait fait l'objet d'une enquête indépendante. Après un an, on apprenait finalement que les deux policiers étaient blanchis de tout blâme et que le Directeur des poursuites criminelles et pénales n'allait pas déposer d'accusations de négligence dans cette affaire. Le père de la victime, Serge Mimeault, furieux des conclusions de l'enquête, est sorti publiquement pour dénoncer cette décision et a avancé qu'il pourrait poursuivre les policiers au civil.

7- La petite histoire de Ginette

Un des articles qui a suscité le plus d'intérêt chez nos lecteurs cette année est celui sur Ginette Marquis de Saint-Adelme. La dame qui travaillait dans l'ombre avant la parution de l'article recyclait des déchets de plastique pour en faire des sacs d'épicerie. La chiffonnière s'adonnait à ce boulot depuis maintenant dix ans, poussée par un désir de protéger l'environnement. Mme Marquis confiant qu'un sac d'épicerie pouvait prendre près de 3 h à confectionner. Elle avait besoin d'une vingtaine de sacs de plastique pour réaliser son œuvre. Selon la principale intéressée, les demandes pour obtenir des sacs fabriqués de son art ont explosé à la suite de la parution de l'article dans le journal L'Avantage gaspésien.

Ginette Marquis chiffonnière Saint-Adelme

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Jérôme Landry

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

8- Jérôme Landry tire sa révérence

Le maire Jérôme Landry annonce en décembre 2020 qu'il ne se représentera pas aux prochaines élections municipales. Après avoir servi les Matanais pendant huit ans à titre de maire et auparavant comme conseiller, le premier magistrat indique vouloir passer le flambeau aux plus jeunes. Au moment de son retrait de la vie politique, Jérôme Landry entend poursuivre son implication dans le développement de sa municipalité à travers différents projets porteurs, notamment sur le plan alimentaire et énergétique. Au total, Jérôme Landry aura siégé 18 ans au conseil municipal de Matane.

9- Orbite renaît de ses cendres

Après des années d'incertitude dont une liquidation des actifs et une mise à pied massive des employés, l'usine d'alumine de haute pureté Orbite de Cap-Chat a repris naissance grâce à l'entreprise australienne AEM qui en a fait l'acquisition. Depuis ce temps, l'usine a corrigé ses problèmes liés au calcinateur et la production a pu reprendre. Les employés sont revenus au boulot et les premiers envois d'alumine ont été envoyés à des clients. Comme le dirait le premier ministre François Legault: « les beaux jours s'en viennent ».

Orbite

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Star Académie

©Photo Gracieuseté - Star Académie TVA

10- Patrice Michaud animateur

 Sur la scène artistique local, l'enfant chéri de Cap-Chat, Patrice Michaud a été confirmé dans le rôle d'animateur des galas de la nouvelle mouture de Star Académie qui assailliront les écrans québécois dès le début 2021. Le principal intéressé s'est dit fort enthousiaste à l'idée de jouer ce rôle mais surtout, de pouvoir soutenir des jeunes artistes émergents. Il entend amener son authenticité et son bagage d'expérience pour relever ce nouveau défi. Sur le plan musical, Patrice a profité de l'année de confinement pour sortir une toute nouvelle chanson intitulée « La grande évasion ». 

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média