Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

28 décembre 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Sondage sur les besoins des personnes handicapées en Haute-Gaspésie

ASSOCIATION LA CROISÉE

Jeunes handicapés

©Hebdo Rive Nord-archives

La Croisée souhaite adapter son offre de services aux besoins de sa clientèle.

L'Association La Croisée propose un sondage visant à connaître les besoins des personnes handicapées qui vivent en Haute-Gaspésie.

Si La Croisée a réalisé de nombreux projets en lien avec l'accessibilité et la mobilité des personnes handicapées, il y a encore beaucoup de travail sur le plan social. Les principales demandes actuelles sont en lien avec le répit pour les proches aidants et les activités de loisirs pour les personnes handicapées.

Selon le directeur de l'organisme, Steve Ouimet, il existe encore un certain clivage entre la population générale et les gens qui fréquentent la Croisée. Or, ces derniers aimeraient participer à des activités qui existent déjà en Haute-Gaspésie. « Certains veulent participer mais sont inquiets de ne pas être acceptés au même titre que tout le monde. »

Un bel exemple d'inclusion est l'activité « On récupère la mer » qui se tient pendant la Fête du Bois flotté. Accompagnés par le regretté Mario Edgar Rioux, les participants produisaient des sculptures de bois et en profitaient pour socialiser en même temps. C'est avec beaucoup de fierté que les personnes handicapées réalisent cette activité depuis bientôt dix ans.

Ainsi, afin d'aider La Croisée à mieux cerner les besoins des personnes handicapées, on a fait appel à la sociologue-démographe, Félicité Voho, qui a conçu un sondage à cet effet. Les réponses obtenues dans le questionnaire serviront à mieux orienter La Croisée dans son offre d'activités pour les années à venir. Un rapport rempli de recommandations concrètes sera aussi déposé d'ici quelques mois en lien avec ce sondage.

Les personnes visées sont celles vivant avec le trouble du spectre de l'autisme, la sclérose en plaques, la déficience intellectuelle, le syndrome de Guillain-Barré ou toute autre maladie invaliditante.

Les personnes handicapées sont donc invitées à répondre au questionnaire dès maintenant, seul ou accompagné d'un proche, d'ici le 31 décembre. On peut répondre au sondage en cliquant ici.

Commentaires

29 décembre 2020

Kathy

Je veux rester avec mon chum sans être couper par le bs

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média