Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

17 décembre 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Gel de taxes pour une 7e année consécutive à Sainte-Anne-des-Monts

BUDGET MUNICIPAL

Simon Deschênes

©Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Simon Deschênes entame la dernière année du présent mandat à titre de maire de Sainte-Anne-des-Monts.

Malgré le contexte économique particulier en ces temps incertains, le conseil de ville de Sainte-Anne-des-Monts a réussi à présenter un budget équilibré et de maintenir les taxes au même taux depuis maintenant sept ans.

Le maire de Sainte-Anne-des-Monts, Simon Deschênes, ne se cache pas que l'exercice financier 2021 n'a pas été de tout repos. « Nous avons fait excessivement attention pour limiter nos dépenses et ça nous a permis de maintenir le taux de taxe foncière au niveau actuel. Nous avons aussi pu compter sur une enveloppe de 322 000 $ qui nous a été octroyée par le gouvernement du Québec pour palier au manque de revenus occasionnés par la Covid-19. Somme toute, nous sommes fiers du budget que nous présentons aux citoyens. »

Concrètement, le taux de taxe foncière se maintient à 1,17 $ par tranche de 100 $ d'évaluation. En ce qui a trait aux services municipaux, on parle d'une légère hausse ne dépassant pas 2 % pour l'aqueduc, les égouts et le traitement des eaux. Par contre, les coûts associés à la cueillette des matières résiduelles se fera à nouveau sentir, non seulement sur le bord du chemin, mais également sur le compte de taxes des contribuables avec une hausse de 33 $. Rappelons que cette hausse est directement liée avec le nouveau contrat conclu entre la MRC de la Haute-Gaspésie et le Groupe Bouffard il y a maintenant près de deux ans. Ainsi le coût total des services municipaux pour l'ensemble des citoyens s'élève à 635,95 $.

La hausse paraîtra du côté de Tourelle seulement. Du côté de Sainte-Anne-des-Monts, cette hausse se fera à coût nul puisqu'elle coïncide avec la fin du remboursement de deux dettes importantes en lien avec l'assainissement des eaux. « Rappelons toutefois qu'en 2016, l'inverse s'était produit alors que Tourelle avait eu une baisse plus généreuse que Sainte-Anne-des-Monts en raison d'une autre dette dont le paiement était complété. »

Publicité

Défiler pour continuer

Pour ce qui est des projets à venir, la Ville de Sainte-Anne-des-Monts poursuit le travail sur le plan des immobilisations. « Après l'aréna et la Maison de la Culture, l'aéroport devrait se concrétiser en 2021 et nous avons commandé des plans pour la piscine municipale. Nous aurons donc bouclé la boucle en ce qui a trait aux infrastructures municipales qui n'avaient pas eu de mise à niveau depuis près de 40 ans », ajoute le maire Deschênes.

Le prochain aspect qui sera attaqué par la ville est la revitalisation et l'aménagement urbain. « L'idée est de développer des projets importants. On ne parle pas de petites sommes pour installer un ou deux bancs de parc mais bien de montants importants qu'on entend aller chercher pour amener une plus-value à notre ville, soit se doter d'aménagement qui inciteront les gens à s'arrêter chez nous. »

Par ailleurs, une analyse des besoins routiers se fera prochainement afin de déterminer lesquelles auront droit à une cure de jouvence. On entend également garder des sommes pour s'assurer que le flotte de véhicules de la ville soit renouvelée ou bien entretenue.

En terminant, le maire Simon Deschênes mentionne que l'exercice budgétaire 2021 sera le dernier avant d'entrer dans une phase plus prospère économiquement parlant avec la signature du nouveau pacte fiscal avec le gouvernement du Québec et les revenus intéressants liés au partenariat des municipalités de la Gaspésie dans les différents projets éoliens.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média