Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Publireportages

Retour

16 décembre 2020

Comment gérer des situations délicates avec ses locataires

Publireportage

locataires

©depositphotos.com

Il arrive cependant que l’une ou l’autre des parties ne respecte pas l’entente préalable.

Tant les locateurs que les locataires ont des droits et des obligations à respecter. Il arrive cependant que l’une ou l’autre des parties ne respecte pas l’entente préalable. Cette entente prend la forme d’un bail signé en début de location. Plusieurs enfreintes peuvent être faites par le locataire: retard dans le paiement du loyer, insalubrité, bruits incessants, modification du logement, etc. Dans ces cas-là, plusieurs options s’offrent au propriétaire.

Donner un avertissement

Il est toujours délicat de demander à son locataire de respecter les règles auxquelles il a accepté de se soumettre, mais toute bonne relation débute par la communication des besoins des deux parties. Cependant, il peut arriver qu’un locataire ne soit pas réceptif aux demandes de son locateur. En formulant un avertissement, oral ou écrit, le propriétaire peut souligner davantage le problème à régler. 

Envoyer une mise en demeure

Lorsque le locataire ne règle pas le problème malgré les avertissements de son locateur, ce dernier peut envoyer une mise en demeure. Plus formelle, la mise en demeure prend la forme d’une lettre explicitant de façon précise le litige à régler ou les droits à faire valoir. Le problème peut être résolu à l’amiable puisque la mise en demeure n’oblige pas à poursuivre en justice. La loi n’indique pas ce que la lettre doit contenir, mais voici quelques trucs pour vous aider dans la rédaction:

-Formater avec une en-tête de lettre 

-Résumer le problème et la réclamation que vous demandez comme solution

-Mentionner les conséquences s’il n’y a pas de réponse à la mise en demeure

-Inclure un délai de réponse 

La lettre peut être rédigée par vous ou par l’aide d’avocats. 

Avoir recours à des avocats

Lorsque le locateur n’a toujours pas de réponse de la part du locataire problématique, il faut parfois faire appel à des avocats pour régler la situation. Ceux-ci peuvent vous aider à toutes les étapes du processus et, si nécessaire, vous accompagner dans le dépôt d’une demande au Tribunal administratif du logement. 

Le site du Tribunal contient de plus amples informations si vous avez des questions sur les lois régissant les relations entre locateur et locataires. 

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média