Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

08 décembre 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Résidence des Bâtisseurs: retour sur une importante éclosion maintenant terminée

COVID-19

Résidence Bâtisseurs

©Photo Dominique Fprtier - L'Avantage Gaspésien

La Résidence des Bâtisseurs a eu 66 résidents, 21 travailleurs et 3 proches aidants infectés pendant l'éclosion.

Les dernières semaines ont été intenses et inquiétantes pour les résidents et le personnel de la Résidence des Bâtisseurs de Matane qui ont été aux prises avec la plus importante éclosion au Bas-Saint-Laurent.

Avec 90 cas déclarés dont six décès, l'éclosion à la résidence des Bâtisseurs déclarée le 4 novembre dernier a nécessité une surveillance et une mobilisation importante de la part du CISSS Bas-Saint-Laurent. Heureusement, après plusieurs semaines d'efforts, l'éclosion a officiellement été levée en date du 3 décembre.

La fin de cet épisode a été un grand soulagement pour les responsables de la Résidence des Bâtisseurs mais pas question de lever la garde. « Nous maintenons les mesures sanitaires en étant extrêmement vigilants et nous procédons à une désinfection complète de tous les lieux. Nous réduisons la circulation dans la résidence et les lieux communs demeurent fermés », explique le directeur régional pour la Résidence des Bâtisseurs, Philippe Richard.

Pendant la période plus trouble, le personnel a redoublé d'efforts et d'imagination pour égayer le quotidien des résidents qui étaient confinés à leur résidence. « Puisque nous devions livrer les repas aux chambres, nous en avons profité pour leur offrir des petites collations supplémentaires. Nos animateurs en résidence ont quand même pu rejoindre nos résidents par vidéo via le système télévisuel interne et nous avons même eu de nos employés qui chantaient dans les couloirs », ajoute Philippe Richard.

Par ailleurs, une autre des priorités de la Résidence des Bâtisseurs a été de garder contact avec les familles des résidents, par voie téléphonique ou par courriel afin de de leur donner des nouvelles de leurs proches.

Cette éclosion a prouvé qu'aucun endroit n'était entièrement à l'abri d'une possible intrusion du virus. « On ne cherche évidemment pas de coupable mais comme nous ne pouvions pas empêcher nos résidents de sortir et qu'il y avait des visites de proches aidants en plus d'avoir eu recours à de la main-d'œuvre indépendante, le risque a toujours été là. Notre rôle est donc de sensibiliser les gens au maximum, d'être encore plus prudents et vigilants et de protéger nos aînés », poursuit le directeur régional de la Résidence des Bâtisseurs.

Pendant l'éclosion, le nombre d'effectifs a triplé à l'intérieur de l'établissement avec les équipes du CISSS qui ont été déployés, mais assignés à des secteurs précis de la résidence. « Ils ont été d'une aide précieuse pour nous et ont pu nous conforter dans nos décisions. Maintenant, nous reprenons nos activités de façon plus normale mais nous demeurons sur le qui-vive parce que personne ne veut que le virus entre à nous dans la résidence », conclut Philippe Richard.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média