Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

22 novembre 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Arrivé à Matane, le Saaremaa se prépare à prendre la relève du F.-A.-Gauthier

TRANSPORT MARITIME

Saaremaa I

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Le Saaremaa jouera à nouveau son rôle de navire de relève au F.-A.-Gauthier.

Encore une fois, le petit bateau scandinave est appelé à prendre la relève du F.-A.-Gauthier, cet imposant traversier dont la saga a coûté jusqu'à maintenant, plus de 220 millions de dollars aux contribuables québécois.

Le Saaremaa a fait son arrivée dimanche matin vers 6 h  au port de Matane. Après les préparations d'usage, le traversier de relève rependra le large en attendant le retour de son grand frère, le F.-A.-Gauthier. À la Société des Traversiers du Québec, on précise que le Saaremaa pourrait être prêt à naviguer dès lundi matin si tout se déroule comme prévu. Ce dernier sera en fonction pour une période indéterminée puisque les analyses sous-marines effectuées sur le gros traversier italien n'ont toujours pas permis d'isoler avec précision, les causes de la fuite d'huile qui le cloue à quai. Du côté de Radio-Canada, on avance qu'il pourrait s'agir à nouveau d'un problème relié aux propulseurs.

En attendant la mise en fonction du Saaremaa, on propose aux voyageurs d'emprunter la traverse Rivière-du-Loup-Saint-Siméon situé à deux heures de route du port de Matane. La Société des Traversiers rappelle que sa priorité est de limiter les désagréments de ces nouveaux problèmes pour sa clientèle.

Le traversier Saaremaa I, construit en Norvège en 2010, s'est avéré être, à ce jour, le navire le plus fiable pour effectuer les traverses entre Matane et la Côte-Nord. Pouvant accueillir 600 passagers et une centaine de véhicules, le Saaremaa acquis au coût de 45 millions s'acquitte de ses tâches de navire de relève de façon plus efficace que son prédécesseur, l'Apollo qui n'aura servi que quelques jours.

La Société des Traversiers recommande aux usagers de consulter régulièrement son site internet afin d'avoir les plus récentes nouvelles sur la reprise du service sur la traverse Matane-Côte-Nord.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média