Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

19 novembre 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

La conseillère municipale matanaise Annie Veillette invite les femmes à se lancer en politique

FEMMES EN POLITIQUE

Annie Veillette

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Annie Veillette a été élue avec 10 voix de majorité contre son plus proche rival aux élections de 2017.

À l'aube des prochaines élections municipales qui se tiendront partout en province le 7 novembre 20201, la conseillère matanaise, Annie Veillette encourage les femmes à faire le saut dans l'arène politique.

Ayant elle-même fait le saut à l'âge de 23 ans, Annie Veillette est devenue l'une des plus jeunes femmes à siéger autour de la table du conseil de ville de Matane. Elle est aussi la seule femme à avoir été élue aux dernières élections parmi quatre candidatures alors que 14 hommes étaient en lice pour l'un des postes disponibles.

La principale intéressée a entendu l'appel de la politique et n'a pas hésité à se lancer tête première dans l'aventure. « Ayant étudié en développement régional, j'avais une bonne idée dans quoi je m'embarquais. J'assistais déjà aux séances du conseil des maires de la MRC et j'avais un intérêt pour la politique municipale », explique-t-elle d'entrée de jeu.

Pour Annie Veillette, l'envie d'apporter ses idées sur le plan des loisirs, de la famille et de l'aménagement urbain ont aussi pesé dans la balance lorsqu'elle a décidé de briguer le convoité poste de conseiller du district 4 qu'elle a remporté contre deux adversaires. « Chaque élu décide à quel point il veut s'impliquer. Je prends l'exemple du budget participatif. Même si ça demande beaucoup de temps et de rencontres, ça m'intéressait et ça me tenait à cœur alors je voulais m'impliquer. »

La conseillère municipale est aussi impliquée dans deux dossiers importants dont le programme particulier d'urbanisme et le plan d'implantation et d'intégration architectural. « Concrètement, ça nous permet d'aller au-delà des permissions liées au zonage et d'inclure l'aspect esthétisme. Il est aussi question de faire des consultations publiques à partir des concepts proposés et les appliquer concrètement. Avec de la patience et des dossiers bien montés, on peut faire avancer les choses. »

Et la place des femmes?

Lorsqu'on demande à Annie Veillette pourquoi les femmes sont moins nombreuses à se lancer en politique, la jeune conseillère et future maman y va de son hypothèse. « J'ai l'impression que certaines femmes attendent d'avoir un bagage important d'expérience avant d'oser se lancer alors que les hommes se posent moins cette question. Il n'y a pas de cours pour devenir un élu et attendre plus longtemps ne veut pas nécessairement dire qu'une personne sera une meilleure élue. »

C'est donc un message de « se faire confiance » qu'Annie Veillette lance aux femmes qui seraient intéressées à apporter leurs idées au conseil municipal. « Des bons élus sont des gens à l'écoute, qui ont de l'énergie et de la passion à mettre. D'ailleurs, je pense qu'on gagnerait à avoir une plus grande représentativité féminine, mais aussi de la jeunesse et des nouveaux arrivants. »

Quant à la suite des choses, Annie Veillette entend poursuivre son implication municipale en déposant sa candidature aux élections de 2021. Quant à savoir si elle briguera un poste de conseillère ou de maire, la jeune femme entend se laisser encore du temps pour y réfléchir.

À l'échelle provinciale, seulement 31 % des candidatures à des postes de mairesses ou conseillères étaient convoitées par des femmes. Près de 4 500 postes ont été pourvus sans course électorale et dans 217 municipalités, tous les candidats ont été élus sans opposition. C'est dans cette optique que les ministres des Affaires municipales, Andrée Laforest et de la Condition féminine, Isabelle Charest ont lancé la campagne « Je me présente » qui s'adresse notamment aux femmes.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média