Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

17 novembre 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Jérôme Landry lance un message de respect et de compassion en temps de pandémie

COVID-19

Jérôme Landry

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Jérôme Landry fait appel à la compassion et au civisme des Matanais.

Alors que les employés et les résidents des Bâtisseurs de Matane vivent avec une sérieuse éclosion de cas de Covid-19, le maire Jérôme Landry en appelle au civisme et à la compassion des citoyens.

Lors de la dernière séance du conseil municipal, le maire Jérôme Landry a tout d'abord demandé aux citoyens de prendre le temps de saluer les résidents lorsque ceux-ci sont sur leur balcon. « Ces résidents sont confinés et ne peuvent pas sortir. J'ai entendu dire que des gens prenaient le temps de les saluer. Ça fait extrêmement chaud au cœur alors j'encourage les gens à les appeler ou à les saluer. C'est un geste drôlement sympathique qui leur fait beaucoup de bien. »

Quant aux travailleurs, le maire avait aussi un message à livrer à la population. « J'ai eu des échos de gens qui travaillent aux Bâtisseurs. Ils sont assommés par la pandémie. Ils travaillent dans un contexte extrêmement difficile avec des gens qui ont testé positif. Il manque également de main-d'œuvre donc la charge de travail est très imposante. Ce gens-là vivent avec les critiques, notamment sur les réseaux sociaux. Alors je ne pense pas que ces gens-là n'ont pas besoin d'avoir un coup de pelle dans le front. Il faut plutôt trouver des façons de leur donner une tape dans le dos et les encourager à poursuivre leur bon travail qu'ils font au risque de leur santé et peut être, au risque de leur vie. »

Finalement, la Ville de Matane a décidé d'égayer les semaines plus maussades avant le temps des Fêtes en préparant une programmation d'activité et en allouant un budget pour aider les commerçants à décorer leurs établissements. « On veut un centre-ville agréable et féérique pour les gens qui vont le fréquenter. On encourage aussi les citoyens à consommer local », a conclu le maire Landry.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média