Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

12 novembre 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Avec 13 nouveaux cas, la situation de la Covid-19 demeure alarmante en Matanie

COVID-19

Ville de Matane hiver centre-ville

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Il y a actuellement un total de 99 cas de Covid-99 en Matanie depuis le tout début de la pandémie.

Le directeur régional de la Santé publique du Bas-Saint-Laurent, Dr Sylvain Leduc, a tenu un point de presse afin d'adresser la situation de plus en plus critique en Matanie.

Le plus récent bilan fait état de 13 nouveaux cas au Bas-Saint-Laurent. Ces derniers se retrouvent tous en Matanie, ce qui porte le nombre total de cas dans la MRC à 83 depuis le début la deuxième vague. « Ces cas sont concentrés principalement dans deux résidences pour aînés, dont les Bâtisseurs. Il y a d'immenses efforts qui sont déployés de jour, de soir et de nuit afin de reprendre le contrôle de la situation. »

En ce qui a trait à la Résidence des Sages, on parle de six nouveaux cas, ce qui fait dire au Dr Leduc que la situation demeure extrêmement fragile malgré les mesures déployées. Rappelons que cette résidence compte seulement 17 résidents comparativement aux Bâtisseurs qui accueillent autour de 250 aînés.

D'autres résidences sont aussi sous surveillance mais il n'y a aucune autre éclosion actuellement. « Il y a plusieurs opérations de dépistage en cours et nous annonçons un nouveau dépistage ciblé à Matane jeudi et vendredi pour tous les intervenants qui travaillent dans tous les milieux d'hébergement ainsi que tous les résidents qui n'auraient pas été testés à ce jour. Également, toute personne qui présente des symptômes est invitée à prendre rendez-vous à la clinique de dépistage », ajoute Dr Sylvain Leduc.

Cette situation préoccupante pousse le directeur régional de la Santé publique à rappeler que le Bas-Saint-Laurent est l'une des dernières régions à encore être en zone orange. « Si on tombe en zone rouge, on doit fermer les salles à manger, les bars, les gyms, les cinémas et il y a des impacts importants pour les sports, les loisirs et les écoles. C'est pourquoi nous demandons à la population de redoubler de vigilance. Mais puisque c'est concentré dans une seule MRC, on peut reprendre le contrôle. »

Quant à savoir pourquoi tous ces cas apparaissent dans des résidences pour aînés et pas ailleurs, Dr Leduc parle de milieux qui ne sont pas entièrement fermés. « Il y a des résidents autonomes qui peuvent entrer et sortir de ces endroits, des proches aidants qui y circulent et tout le personnel, évidemment. Pour ce qui est des écoles, nos enquêtes nous démontrent qu'il y a peu ou pas de cas en ce moment. Nos activités de dépistage nous aident à avoir un meilleur portrait de la situation. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média