Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

11 novembre 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

L'Association touristique Sainte-Marie-Madeleine défend sa gestion des trente dernières années

SITE DU PHARE DE CAP-MADELEINE

Arlette Fortin

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Arlette Fortin a été directrice générale de l'Association touristique Sainte-Marie-Madeleine pendant plusieurs années.

L'Association touristique Sainte-Marie-Madeleine se retire de la gestion du site du phare après plus de trente ans de loyaux services mais désirait remettre certaines pendules à l'heure avant son départ.

Les dames faisant partie de l'organisme tenaient d'abord à expliquer les raisons qui les ont poussées à céder les artéfacts de Madeleine au musée de la Gaspésie. « Notre seule intention était de préserver la collection. Puisqu'on ne savait pas qui allait opérer sur le site du phare l'an prochain, nous voulions simplement nous assurer que la collection soit préservée dans son entièreté. Et à nos yeux, un musée régional dont la vocation est de conserver la mémoire gaspésienne semblait le meilleur choix », explique l'ex directrice générale de l'Association, Arlette Fortin.

Pour l'Association touristique, la cession de la collection au Musée de la Gaspésie garantissait son intégrité et sa préservation. « Ce sont des gens qui ont l'expertise et les connaissances pour bien gérer le tout. La collection allait se retrouver dans un endroit chauffé et assuré et un inventaire exhaustif allait être fait. Rien n'empêchait la prochaine administration du site du phare d'emprunter la collection. Gaspé, c'est seulement à 150 km », ajoute Arlette Fortin.

Cette dernière rappelle qu'au début des années 2010, des pièces intéressantes de l'histoire de Madeleine ont été liquidées. « L'Hôtel du Golfe était une belle bâtisse chargée d'histoire que la municipalité aurait pu mettre en valeur et on voit aujourd'hui dans quel état elle se trouve. C'est en se remémorant ce genre de geste que nous avons fait le choix de faire don de notre collection au Musée de la Gaspésie. »

Pour ce qui est de la joute politique dont fait mention le maire actuel, Arlette Fortin rappelle que ce dernier a tenu une conférence de presse sur les travaux du phare en pleine campagne électorale alors que ceux-ci n'étaient pas complétés. « À l'Association touristique, nous étions tous contre le moment choisi. Nous nous sommes opposées et avions demandé à ce que le tout se déroule l'été suivant une fois les travaux complétés. Nous espérions en faire une grande fête pendant laquelle toute la population serait invitée. »

Ainsi, après 32 ans, l'Association touristique a décidé de mettre un terme à ses activités, estimant ne plus vouloir poursuivre dans un contexte jugée toxique. « Les six dames en ont assez. Le manque d'intérêt de la population pour le site et ses activités culturelles et l'ingérence et le manque de respect de la municipalité sont venus à bout de la motivation de celles-ci », peut-on lire dans une lettre rédigée par l'organisme.

L'Association touristique rappelle qu'à travers ses 32 ans d'activités, de nombreux projets ont été réalisés à commencer par l'aménagement de la boutique qui servira notamment à assumer les dépenses et les salaires des employées. Il y a également eu l'implantation du musée, l'achat d'artéfacts, des travaux de peinture à l'intérieur du phare, l'achat d'un module de jeux, les rénovations à la boutique ans oublier la création d'emplois.

Aujourd'hui, Arlette Fortin avoir assez donné et tourne la page sur des décennies d'implication dans la communauté. « Tout ce qui est associé à la politique, maintenant je m'en tiens loin. C'est mieux ainsi. Ce sont nous, les dames de l'Association touristique, qui avons mis un terme à l'entente avec la municipalité. Nous ne sommes pas des irrespectueuses ni des voleuses. Nous avons fait énormément pour le site et nous souhaitons bon succès à ceux qui vont prendre le relais avec l'appui de la municipalité et l'argent des taxes des citoyens. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média