Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

06 novembre 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Les ambulanciers de la Haute-Gaspésie revendiquent à nouveau l'abolition des horaires de faction

Ambulance

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Les paramédics de la Haute-Gaspésie souhaitent réduire les délais d'intervention occasionnés par les horaires de faction.

La différence entre sauver une vie ou arriver trop tard: voilà le principal argumentaire sur lequel les ambulanciers s'en remettent pour réclamer la fin des horaires de faction au profit d'horaire à l'heure.

La caserne de Sainte-Anne-des-Monts couvre la partie Ouest de la Haute-Gaspésie, doit des Capucins jusqu'à Marsoui. Le représentant syndical pour les ambulanciers de la Haute-Gaspésie, Benoît Lévesque, estime que les citoyens du nord de la péninsule méritent la même couverture médicale qu'ailleurs. « Les gens d'ici doivent savoir qu'ils n'ont pas le même service entre 18 h et 8 h le lendemain matin. Avec des paramédics en horaire de faction, donc qui attendent un appel chez eux, on parle d'un délai de dix minutes avant même de partir avec l'ambulance. »

En période hivernale, on peut facilement rajouter quelques minutes supplémentaires pour dégeler les vitres et déneiger le véhicule, enfiler l'uniforme et prendre la route jusqu'à la caserne, parfois dans des conditions climatiques difficiles. « J'exerce ce métier depuis douze ans et je ne me rappelle pas avoir réanimé quelqu'un de soir ou de nuit. Les délais sont trop longs. Ce n'est pas normal que la remorqueuse arrive avant nous sur un appel d'urgence », ajoute Benoît Lévesque.

Ce que souhaite le représentant syndical, c'est d'avoir au moins un véhicule ambulancier prêt à répondre à un appel en tout temps, 24 h sur 24 comme c'est le cas à Maria, Gaspé et Chandler, trois villes gaspésiennes qui possèdent un centre hospitalier. Sainte-Anne-des-Monts est donc la seule municipalité de la région avec un hôpital à ne pas avoir une ambulance disponible en tout temps à la caserne pour prendre des appels.

Outre les appels urgents pour des cas d'arrêts cardiorespiratoires notamment, il y a également la vulnérabilité d'une population de plus en plus vieillissante. « Il n'y a pas de raison que ça prenne 20 minutes pour un aîné qui a fait une chute à recevoir de l'aide alors qu'ailleurs, une ambulance peut arriver en cinq minutes si ce sont des horaires à l'heure.

Rappelons qu'un horaire de faction fonctionne sous le principe du 24/7, soit que les ambulanciers doivent être disponibles 24 heures sur 24 24 pendant 7 jours en cas d'un appel d'urgence tout en étant payé que 11.43 heures au total. Cette contrainte oblige les ambulanciers à élire domicile à cinq minutes de la caserne et, évidemment, à être disponible en tout temps.

Actuellement, le sud de la Gaspésie a été converti en horaires à l'heure alors que le nord fonctionne toujours avec l'horaire à l'heure de jour et l'horaire de faction le soir et la nuit.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média