Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

03 novembre 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

La Matanie a profité de la manne touristique québécoise cet été

SAISON ESTIVALE

Phare Matane tourisme bureau accueil été

©Archives - L'Avantage Gaspésien

L'achalandage a chuté d'à peine 6 % cet été au kiosque d'informations touristiques de Matane.

Une saison touristique hors du commun s'est soldée par des chiffres comparables aux années précédentes à l'exception d'une augmentation marquée de 20 % des touristes québécois sur le territoire de Pincette la crevette.

Pas moins de 97 % des 10 338 visiteurs s'étant arrêtés au kiosque d'informations touristiques de la rue du Phare à Matane étaient des Québécois, ce qui correspond à une hausse de 20 % par rapport à l'an dernier. Ainsi, l'absence des touristes internationaux s'est fait moins sentir avec une hausse marquée du tourisme provincial. Quant aux autres touristes, on parle de 2,5 % d'entre eux qui provenaient de l'Ontario.  « Nous n’avions aucune idée quel genre de saison touristique nous allions avoir. Au début, on espérait seulement en avoir une. Nous sommes donc très heureux de la saison touristique de cette année, spécialement pour nos commerçants », fait valoir Marie-Pier Poulin, technicienne en récréotourisme à la MRC de La Matanie.

Quant à savoir si les débordements vécus dans la péninsule gaspésienne se sont fait sentir à Matane, Marie-Pier Poulin explique qu'ils ont été beaucoup moins importants. « Oui nous avons eu un terrain de camping derrière les Galeries du Vieux Port pour les gens moins bien préparés, mais notre grand parc hôtelier a été en mesure de répondre aux besoins en grande majorité. »

Ce sont donc 4 070 demandes de renseignements qui ont été enregistrées au bureau d'accueil touristique. Se basant sur une étude de Tourisme Québec effectuée en 2010, on calcule que chaque demande de renseignement au bureau d'accueil touristique se traduit par des dépenses moyennes de 204 $. On estime donc que les renseignements fournis ont mené à 830 000 $ de retombées économiques, qu'il s'agisse de repas au restaurant, de nuitées à l'hôtel ou autres dépenses de voyage.

En plus des 4 070 demandes, on a remarqué une hausse de 54 % de la fréquentation du site internet www.tourismematane.com , soit plus de 258 000 pages vues en plus de 350 demandes d'informations par courriel et 120 commandes de guides touristiques. « La majorité des commerçants ont eu une saison éprouvante avec les mesures sanitaires et les frais qui en ont découlé, mais en général, ils sont satisfaits considérant qu'on s'attendait à peu de cette saison touristique », conclut Marie-Pier Poulin.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média