Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Publireportages

Retour

28 octobre 2020

Top 4 des infestations les plus fréquentes

Publireportage

FOURMI

©depositphotos.com

On ne parle pas d’infestation de fourmis lorsque l’on en voit une ou deux sur le bord de la porte d’entrée.

À quel moment peut-on parler d’infestation ? Cela dépend de l’envahisseur. On ne parle pas d’infestation de fourmis lorsque l’on en voit une ou deux sur le bord de la porte d’entrée. En revanche, une ou deux souris visibles sont un signe d’infestation. 

Découvrez qui sont les indésirables les plus fréquents du Québec et comment s’en débarrasser.

1. La punaise de lit en tête de liste

Même si votre maison est bien entretenue, il est possible de devenir la victime de punaises de lit. Vous n’avez qu’à croiser quelqu’un qui a des punaises de lit pour que l’une d’entre elles s’accroche à vos vêtements et entre chez vous. 

Lorsqu’elles envahissent une résidence, elles s’établissent généralement dans les matelas, divans et tapis. Leurs morsures peuvent provoquer des démangeaisons, de l’urticaire, de l’asthme, de l’impétigo et de l’anémie.

La punaise de lit est la plus fréquente. Une punaise peut pondre jusqu’à 500 œufs. Dès le moment où vous remarquez leur présence, il faut contacter un exterminateur. 

2. Les fourmis charpentières

À quel moment doit-on parler d’une infestation de fourmis charpentières ? Cela dépend de plusieurs facteurs. Si vous remarquez une ou deux fourmis sur le bord de votre porte d’entrée, ne vous affolez pas. Elles ont peut-être eu la chance d’entrer en même temps que vous. Par contre, si vous en voyez une ou deux dans la cuisine, posez-vous des questions. 

Les fourmis charpentières recherchent la nourriture protéinée et sucrée. Lorsqu’elles sont trouvées dans la cuisine, il est possible que vous ayez un nid à l’intérieur de la maison. Installez quelques trappes à fourmis et si le problème persiste, c’est qu’il y a infestation.

3.  Les centipèdes et araignées

On parle d’infestation lorsqu’on en voit plus qu’une poignée de main. Parmi toutes les infestations possibles, les araignées et centipèdes sont les envahisseurs les moins problématiques pour vous et votre habitation. 

Quoique désagréables, les centipèdes et araignées ne se nourrissent qu’avec d’autres insectes et sont généralement fuyants. Débarrassez-vous de leur nourriture et ils partiront par eux-mêmes. Sinon, vous pouvez contacter un exterminateur pour vous débarrasser de ces indésirables.

4. Les souris

On parle d’infestation dès qu’il y a un signe visible de souris. Excréments sur les comptoirs, boîte de riz et céréales grignotées dans le garde-manger, etc. Il y a plusieurs façons de se débarrasser des souris, mais très peu pour les garder à distance pour toujours.

Les trappes sont pratiques pour les souris déjà à l’intérieur de votre résidence. Par contre, seul un exterminateur de souris à Boucherville pourra calfeutrer votre maison pour empêcher les autres d’entrer.

Peu importe l’envahisseur, le meilleur moyen pour vous en débarrasser est toujours de contacter un exterminateur. De cette façon, vous vous assurez que vos indésirables ne reviendront pas.

 

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média