Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

28 octobre 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Projet de 800 000 $ pour soutenir des initiatives locales d'autonomie alimentaire en Haute-Gaspésie

LAB NOURRIR NOTRE MONDE

Nourrir notre monde

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Marie-Eve Paquette, Roxanne L'Allier et Allen Cormier lèvent leur verre au projet Nourrir notre monde.

Un projet de 800 000 $ baptisé le LAB Nourrir notre monde voit le jour en Haute-Gaspésie afin de créer des infrastructures qui serviront à l'autonomie alimentaire en plus de contribuer à la lutte aux changements climatiques.

Depuis déjà plusieurs années que la Haute-Gaspésie compte sur des citoyens engagés à développer l'autosuffisance alimentaire par le biais d'initiatives ponctuelles. En tête de liste, on peut penser aux haltes nourricières, à la récupération alimentaire en épicerie ou aux jardins scolaires ou communautaires.

Une nouvelle étape dans la poursuite de l'objectif d'autonomie alimentaire s'inscrit par le biais du LAB Nourrir notre monde. Ce projet-pilote vise à doter les communautés de la Haute-Gaspésie d'infrastructures bioalimentaires nourricières qui encourageront la consommation locale. On peut penser à des fours à pain, des poulaillers communautaires, des ruches écologiques, des enclos à cochons, un bio-digesteur municipal, un tunnel agricole ou un fumoir à poissons. « Ce sont des projets qui seront soumis par la communauté et analysés par un comité aviseur. Le fait que les idées proviendront des citoyens eux-mêmes contribuera à en assurer la pérennité puisqu'ils répondront à un besoin identifié localement », explique la coordonnatrice de Nourrir notre monde, Marie-Eve Paquette.

La démarche participative se déclinera en trois phases principales, à commencer par un comité citoyen qui portera son idée. Celui-ci sera appuyé par un comité de pilotage provenant de la MRC de la Haute-Gaspésie, un partenaire principal de la démarche. Finalement, un comité régional d'experts se penchera sur la faisabilité du projet et émettra ses recommandations.

Toutes les étapes de réalisation des projets nourriciers seront documentés par le cinéaste Moïse Marcoux-Chabot et des baladodiffusions naîtront aussi de cette démarche. On souhaite ainsi inspirer d'autres communautés à aller de l'avant avec de telles initiatives en rendant disponible les étapes de réalisation du projet.

Le ministère de l'Environnement et de la Lutte aux changements climatiques contribue à la hauteur de 619 000 $ dans le LAB Nourrir notre monde. « Étant dépendant d'un seul réseau de distribution, soit la route 132, qui est touchée par le phénomène de l'érosion, notre projet augmente les capacités locales d'autonomie alimentaire et répond ainsi aux critères de lutte aux changements climatiques », ajoute Roxanne L'Allier de Nourrir notre monde.

Ainsi, 300 000 $ seront réservés à soutenir les futures infrastructures nourricières alors que 500 000 $ seront redistribués en salaires, en outils de diffusion, en documentation, en évaluation des projets et autres frais afférents.

Prochainement, les citoyens seront invités à soumettre des idées au LAB Nourrir notre monde en remplissant des cartes postales disponibles dans différents commerces de chacune des municipalités de la Haute-Gaspésie. « Ce projet est mobilisateur et un outil extraordinaire pour rendre notre milieu attractif. C'est une belle opportunité à saisir, spécialement en temps de pandémie alors que des produits sont plus difficiles d'accès en épicerie. Ça produit un effet Wow pour notre milieu. On peut dire que c'est une belle journée pour la Haute-Gaspésie », conclut le préfet, Allen Cormier.

 

Commentaires

29 octobre 2020

Manon Pelletier

Félicitations ! Quelle belle idée, je suis à St-Ulric dans la Matanie et je vais vous suivre c'est certain, je rêverais d'en faire autant ici :-) Bonne chance !

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média