Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

19 octobre 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

La construction d'une résidence de 22 logements pour aînés débute à Saint-Ulric

PROJET DE 6,7 MILLIONS DE DOLLARS

Saint-Ulric été 2018

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

La résidence sera située à l'extrémité Est du village de Saint-Ulric.

Le fruit de plusieurs années de travail se concrétise enfin avec le début de la construction de la future résidence de 22 logements pour aînés autonomes et semi-autonomes à Saint-Ulric.

Le contrat de construction était maintenant signé entre le comité L'Entre Gens et Construction Albert de Rimouski, il ne reste plus qu'à attendre que les travailleurs et la machinerie lourde complètent cet imposant projet tant espéré par le maire de la municipalité, Pierre Lagacé. « Ça fait déjà plus de trois ans qu'on travaillait sur le dossier donc quand la Société d'habitation du Québec (SHQ) a confirmé sa contribution à la hauteur de 50 %, ce fût un grand soulagement pour nous. »

Cette subvention de la SHQ qui s'élève à 2,4 M$ complète le montage financier de plus de 6 millions de dollars dont une autre tranche de 2,6 M$ provient directement de la communauté dont la municipalité elle-même. « On parle d'un congé de taxes foncières pour une période de 35 ans et le don du terrain. Nous avons une population de 1 600 personnes et on ne pouvait pas garder nos aînés chez nous. C'est un projet qu'on aurait dû avoir il y a dix ans », ajoute Pierre Lagacé, qui agit également à titre de président du comité l'Entre Gens.

Il faut remonter au tragique incendie de la résidence pour aînés de L'Isle-Verte qui avait forcé un embargo sur toute nouvelle construction avant que des nouvelles normes soient établies. À la suite de cette levée d'embargo, Pierre Lagacé qui complétait son mandat comme conseiller municipal avait approché la copropriétaire du Marché Richelieu de Saint-Ulric, Nataly Dubé qui s'était jointe au projet. « Nous y avons rêvé pendant plusieurs années et c'est maintenant que ce rêve devient réalité », souligne-t-elle.

Le projet de 22 logements pour aînés prendra forme sur le terrain situé à l’est du village, entre la route 132 et l’avenue Ulric-Tessier. On prévoit une ouverture officielle au plus tard en juin 2021.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média