Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

07 octobre 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

La Chambre de commerce de Matane accueille un nouveau directeur

ÉCONOMIE LOCALE

Frank Chevillard

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Frank Chevillard est officiellement entré en poste comme directeur de la Chambre de commerce de Matane.

La Chambre de commerce de Matane a comblé son poste vacant à la direction avec l'embauche de Frank Chevillard.

Frank Chevillard succède à Alain Gagnon qui a occupé ce siège pendant un peu plus d'un an. C'est toutefois dans un contexte économique et social unique que le nouveau directeur fait son arrivée. « Je considérais que j'étais trop jeune pour être retraité et j'avais envie de relever un nouveau défi. Revenir dans le milieu commercial me stimulait », raconte-t-il.

Originaire de Montréal, Frank Chevillard a travaillé dans l'industrie pétrolière, notamment comme représentant pour Esso et Shell mais également comme propriétaire franchisé alors qu'il dirigeait sa propre station-service à l'Île-des-Sœurs. De plus, l'homme d'affaires a trempé dans le milieu alimentaire en étant à la tête d'un café et d'une boulangerie.

Le Montréalais d'origine s'est ensuite acheté une résidence à Grosses-Roches l'an dernier et il entend y passer les prochaines années. Dès son arrivée dans la région, il s'est déniché un boulot comme directeur à l'organisme Partagence de Sainte-Anne-des-Monts. « J'ai beaucoup aimé mon expérience là-bas mais le milieu commercial me manquait. C'est pourquoi j'ai appliqué pour le poste à la Chambre de commerce. »

Objectif membership

Un des premiers objectifs du nouveau directeur sera de faire grimper le membership qui se situe actuellement à quelques 200 membres sur un potentiel de 800. « J'entends faire beaucoup de terrain, d'abord pour me présenter mais également pour entendre ce que les commerçants ont à dire, évaluer leurs besoins et voir comment la Chambre peut leur être utile », explique le directeur.

Les prochaines semaines seront donc consacrées à se mettre à jour dans les différents dossiers et tranquillement mettre en place des solutions pour aider les entreprises matanaises à se développer et à se relever de la pandémie qui a des effets ravageurs sur plusieurs secteurs économiques. « Il faudra aussi faire de la représentation auprès des gouvernements pour s'assurer que La Matanie a sa juste part du gâteau. Il faut que nos entreprises actuelles continuent de se développer et que les nouveaux commerces soient bien appuyés. Nos entrepreneurs croient en notre région et ce sont eux qui apportent le dynamisme économique dans la région », conclut-il.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média