Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

01 octobre 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Matane inaugure quatre parcs en l'honneur de personnalités et de faits marquants

TOPONYMIE

parc fournier

©Photo Gracieuseté - Élise Hallot

Le parc Marguerite-Fournier-Harrisson a été inaugré en compagnie d'une véritable marguerite humaine.

La Ville de Matane a procédé à l'inauguration de quatre parcs en l'honneur de gens et de faits qui ont marqué l'histoire de l'endroit.

Le premier parc inauguré porte le nom de Nancy Charest, femme politique qui a occupé le poste de députée de Matane de 2003 à 2007. Elle a par la suite été embauchée comme agente de diversification économique à Sainte-Anne-des-Monts. Plus tôt dans sa carrière, la détentrice d'un baccalauréat en droit a travaillé principalement en fiscalité notamment chez KPMG. Elle est décédée tragiquement à l'âge de 54 ans.

Le parc Nancy-Charest est situé à proximité du Barachois. L'inauguration a été célébrée en compagnie de représentants du conseil de ville et quelques membres de sa famille.

Le deuxième parc inauguré porte le nom de Marguerite Fournier-Harrisson qui a vécu de 1789 à 1852. Elle a contribué au développement du secteur de Petit-Matane où elle y a élevé ses enfants. La légende veut que Mme Harrisson, fusil à l'épaule, a fait rebrousser chemin à une frégate venue ramener son mari Samuel aux États-Unis. Le parc, qui sert aussi de halte routière, est d'ailleurs situé sur des terres appartenant autrefois à la famille Harrissson dont plusieurs descendants sont toujours habitants de Matane.

Pour l'inauguration, on a fait appel aux artistes, Chantal Roy et Michel St-Pierre qui ont réalisé des œuvres sur la plage. Caroline Bernier-Dionne a accueilli la famille Harrisson et les représentants de la ville déguisée en marguerite. Il y a également eu une plantation symbolique de fleurs au nom de Mme Fournier-Harrisson.

Finalement, deux parcs ont été inaugurés sur la rue de la Baie près de la rivière Matane. Le premier porte le nom de Hammermill, une ancienne compagnie d'exploitation forestière présente dans le décor matanais de 1920 à 1960. Les convives ont d'ailleurs eu droit à une petite conférence sur le sujet de la part de l'historien Louis Blanchette.

Le dernier parc inauguré, situé à l'intersection des rues D'Amours et de l'Île, porte le nom de Pied-de-la-Côte en référence au roman historique « Les amours du Pied-de-la-Côte » de l'auteur matanais, Clément Fortin. Une lecture du comédien Yvon Barrette a d'ailleurs accompagné cette inauguration.

Ces noms donnés à des endroits qui n'en possédaient pas jusqu'à présent s'inscrit dans la volonté de la municipalité de baptiser ses lieux de façon originale et significative. Matane avait d'ailleurs reçu le prix mérite de la toponymie en 2019, notamment pour l'attribution de noms féminins. On peut d'ailleurs penser à l'aéroport Russell-Burnett ou aux parcs Mélanie-Joncas ou Maman-Luc.

Parc Charest

©Photo Gracieuseté - Élise Hallot

Le parc Nancy-Charest a été inauguré en compagnie des membres de sa famille.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média