Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

09 septembre 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Le Salon58 de Marsoui accueillera dix artistes en résidence dont Frédéric Boivin de Matane

ARTS CONTEMPORAINS

Frédéric Boivin

©Photo Gracieuseté

Frédéric Boivin est l'un des artistes en résidence cet automne au Salon58 de Marsoui.

Après plusieurs mois de pause forcée, le Salon58 reprend ses activités en accueillant dix artistes en résidence dont l'homme de théâtre matanais, Frédéric Boivin.

Pour clore l'année 2020 en beauté, le Salon58 accueillera dix artistes provenant de différentes disciplines. En chanson, on retrouvera notamment l'auteur-compositeur-interprète, Philémon Cimon et la rockeuse irrévérencieuse, Poulin. Du côté de la danse, Marsoui aura la visite d'Andrew Turner et Alexandra Spicey Landé.

Ajoutant à la diversité des disciplines artistiques, le Salon58 ouvrira aussi ses portes au bédéiste Leif Tande, la poète Andréanne Frenette-Vallières, la cinéaste Kijâtai-Alexandra Veillette-Cheezo, la documentariste Jenny Cartwright ainsi que Fontaine Leriche, une spécialiste des arts visuels.

Finalement, le Matanais, Frédéric Boivin sera aussi de la fête en réalisant une résidence de création à la fin novembre. Celle-ci culminera par une prestation de 45 minutes devant un public réduit à 15 personnes, Covid oblige.

Publicité

Défiler pour continuer

Pour le créateur du Théâtre des Grands Vents, ce sera l'occasion de prendre le temps de revisiter des textes écrits il y a quelques années. « J'écris d'abord pour jouer. Souvent, dans la frénésie de création et de présentation, on n'a pas le temps de vraiment s'accaparer des textes. Là, je pourrai réellement travailler sur le jeu », confie-t-il.

Frédéric Boivin a fait connaissance avec Priscilla Guy et Benoit Paradis, les propriétaires du Salon58 lors du premier festival de danse contemporaine Furies l'année dernière. « Nous avons bien connectés et j'ai ensuite été invité à participer à une résidence double. Je suis jumelé avec la cinéaste Kijâtai-Alexandra Veillette-Cheezo. Même si nos projets sont individuels, il n'est pas impossible que nous puissions collaborer. »

L'artiste apprécie le concept de résidence pour la création. « C'est un nouvel espace qui nous éloigne de notre quotidien. De plus, le Salon58 est situé à l'écart, dans le bois. On se libère une semaine pour travailler sur une seule chose. C'est très rare et précieux », ajoute-t-il. Le projet sur lequel il travaillera s'inscrit dans une relance de sa compagnie théâtrale qui était sur pause depuis quelques années.

Les quelques privilégiés qui pourront réserver une place auront ainsi la chance d'avoir un avant-goût de ce que prépare Frédéric Boivin le samedi 28 novembre prochain.

Quant aux autres soirées spectacles, elles seront présentées le 12 septembre, le 3 octobre et le 24 octobre. Les intéressés désirant réserver une place pour l'une ou l'autre des prestations peuvent envoyer un courriel à comm@mandolinehybride.com . On peut également visiter le site internet pour plus de détails sur les artistes en résidence.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média