Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

03 septembre 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

La portion bistro-bar du Malbord restera fermée pour une durée indéterminée

COVID-19

Malbord

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Les mesures sanitaires et la pénurie de main-d'oeuvre ont convaincu les propriétaires du Malbord à garder leur établissement fermé jusqu'à nouvel ordre.

Les propriétaires de la microbrasserie Le Malbord ont pris la décision de maintenir la portion bistro-bar de leur établissement fermée jusqu'à nouvel ordre.

Frappés durement par les règles strictes de santé publique, les bars ont été parmi les derniers établissements à pouvoir rouvrir leurs portes lors du déconfinement, et ce, avec des règles sévères comme la fermeture à minuit, l'interdiction de danser ainsi que toutes les autres mesures déjà en vigueur dans les établissements publics.

Or, lorsque la Santé publique a donné son feu vert pour la réouverture des bars, les propriétaires du Malbord, Félix Labrecque et Thierry Lafargue ont pris la décision de ne pas aller de l'avant avec une réouverture immédiate. Plusieurs éléments ont pesé dans la balance lorsqu'est venu le temps de faire ce choix déchirant à commencer par le manque de personnel. La décision du gouvernement du Québec de permettre la réouverture des bars est tombée si rapidement que bien des établissements ont eu peine à recruter suffisamment d'employés pour reprendre leurs opérations.

Ensuite, les mesures sanitaires en place ont refroidi les ardeurs des deux artisans du Malbord. « Nous serons possiblement fermés aussi longtemps que les mesures de distanciation sociale de covid-19 seront en vigueur, lance Félix Labrecque. Nous nous concentrons sur les opérations de fabrication et de distribution pour le moment et nos produits sont disponibles dans plusieurs points de ventes en Gaspésie et dans tout le Québec.

Malgré la fermeture de la portion bistro-bar, Félix Labrecque affirme que l'entreprise se porte quand même bien. « Il n'est pas impossible que des soirées soient organisées sur place pour des événements, mais les restrictions sanitaires nous forcent à ralentir l'offre de service à l'intérieur de notre établissement pour notre sécurité et celle de tous. Nous n'avons pas renoncé à offrir nos produits sur place, mais c'est particulier cette année », conclut-il.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média