Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

16 juillet 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

70 ans d'amour pour Dolorès Lavoie et Armand Côté de Cap-Chat

NOCES DE PLATINE

Lavoie Coté

©Photo Gracieuseté

Après 70 ans de mariage, Dolorès et Armand filent toujours le parfait bonheur.

Le 20 juillet 1950, Dolorès Lavoie des Capucins et Armand Côté de Cap-Chat se disaient mutuellement « Oui, je le veux! » devant parents et amis. 70 ans plus tard, le couple est toujours aussi heureux et célèbre ses noces de platine.

La rencontre des deux tourtereaux s'est faite au mois d'août lors d'une sortie familiale en pleine saison des bleuets aux Capucins. Armand et Dolorès ont fait connaissance et les étincelles ont été instantanées. Des visites et des « bons soirs » s'en sont suivis et à Pâques de l'année suivante, le nouveau couple célébrait ses fiançailles.

Déjà propriétaire de la ferme dans le village du Cap, Armand Côté attends impatiemment que sa dulcinée vienne le rejoindre. C'est donc le 20 juillet que l'union s'est officialisée à l'église des Capucins et que le couple commença sa vie commune. De cette union naîtront dix enfants, treize petits-enfants et huit arrière-petits-enfants.

Tout au long de sa vie, Armand a travaillé sur la ferme, agrandissant constamment son territoire de culture. Il y a d'abord eu le lait puis l'élevage de porcs et de bœufs. Il a tout de même été cultivateur jusqu'à l'âge de 85 ans.

Quant à Dolorès, elle a consacré sa vie à élever ses enfants avec toutes les tâches qui s'y rattachent. C'était elle-même qui confectionnait les vêtements de ses enfants pour l'école. En somme, la vie chez les Lavoie-Côté en était une de camaraderie et de travail d'équipe où les enfants étaient appelés à aider maman, notamment pour la cueillette des légumes dans les jardins.

Si le mariage d'Armand et Dolorès est toujours solide après 70 ans, c'est que l'amour est toujours présent. « Ce sont des complices inséparables. Un ne va pas sans l'autre. Ils sont très liés l'un à l'autre et il y a encore beaucoup de rires entre eux et ils prennent le temps de s'apporter des petites attentions. Ce sont des personnes généreuses, toujours souriantes et prêtes à rendre service », raconte leur fille Denise.

Aujourd'hui âgés de 88 et 95 ans, Dolorès et Armand sont toujours heureux et habitent encore dans la maison familiale au village du Cap où ils continuent de cultiver le bonheur autour d'eux.

Lavoie Côté

©Photo Gracieuseté

Le mariage du couple en 1950.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média