Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

18 juin 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Matane présente un nouveau réseau cyclable reliant tous les secteurs de la ville

VÉLORUES ET PISTES CYCLABLES

Réseau cyclable

©Photo Gracieuseté - Ville de Matane

Le nouveau tracé cyclable rejoint tous les axes majeurs de la ville de Matane.

Tel que souhaité par les cyclistes matanais, le nouveau réseau cyclable reliera dorénavant tous les quartiers de la ville et les grands  axes et donnera même la priorité aux vélos dans certaines rues ciblées.

« On voulait que les rues soient adaptées autant pour le transport actif que pour le plaisir, lance la directrice des communications à la Ville de Matane, Anne Dionne. On voulait également s'assurer que toutes les pistes soient reliées afin d'éviter que les cyclistes se retrouvent dans des culs-de-sac. »

C'est dans cette optique que l'équipe municipale a pondu un tracé qui s'étend sur une trentaine de rues, de la route 195 jusqu'à rue du Sault sans oublier Petit-Matane qui a aussi sa piste cyclable. Tous les lieux d'intérêt seront accessibles, soit l'hôpital, les écoles, le Colisée Béton Provincial, le parc des Îles, l'hôtel de ville, le centre culturel Joseph-Rouleau ainsi que le centre-ville.

Fait intéressant, certaines artères seront transformées en vélorues comme il en existe plusieurs en Europe. Il s'agit de rues principalement résidentielles au trafic minime où les cyclistes peuvent circuler sur toute la largeur de la voie. Ils ont donc priorité sur les véhicules. La circulation est aussi réduite à 30 km/h dans ces rues. C'est notamment le cas des rues Boulay, Bélanger, du Sault, Étienne-Gagnon, Otis, Lévesque, du Buisson, des Ursulines et du Golf.

D'autres rues auront des voies cyclables avec marquage au sol, certaines seront bidirectionnelles et d'autres seront séparées physiquement de la circulation automobile. « Ça varie en fonction des normes applicables ainsi que de la largeur et la configuration de chaque rue », précise Anne Dionne.

Adaptation et cohabitation

Afin de s'assurer de l'harmonie entre les automobilistes et les cyclistes, la Ville de Matane installera des panneaux explicatifs et des rappels seront faits aux utilisateurs. « Nous diffuserons de l'information afin de rappeler, autant aux cyclistes qu'aux piétons et aux automobilistes, les bonnes pratiques et les règles se sécurité à observer », poursuit Anne Dionne.

Par ailleurs, la Ville rassure les automobilistes à l'effet qu'il y aura toujours de l'espace de stationnement disponible même si la configuration des rues est appelée à changer. Pour ce qui est des propositions citoyennes qui n'ont pas été retenues pour des raisons logistiques ou autres, le comité en charge des pistes cyclables conserve ces suggestions et tentera d'en appliquer quelques-unes lors de phases ultérieures du projet. « Il y a des tracés que nous avons en tête dans des secteurs boisés mais l'objectif premier était d'abord de relier les grands axes », explique la directrice des communications.

Quant au maire, Jérôme Landry, il se réjouit de cette nouvelle qui favorisera l'adoption de saines habitudes de vie. « Nous sommes très fiers de proposer cette nouvelle alternative à la population en adoptant un tracé cyclable qui sera facile à emprunter, peut importe le point de départ. Quant aux vélorues, nous sommes convaincus que les Matanais sont prêts pour ce changement. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média