Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

07 mai 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Pression citoyenne pour la réouverture du Dollarama de Sainte-Anne-des-Monts

COVID-19

Dollarama

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Le Dollarama de Sainte-Anne-des-Monts a été forcé de fermer ses portes le 24 avril dernier.

Des pressions provenant autant des élus locaux que de la population se font actuellement sentir afin que la Santé publique permette la réouverture du Dollarama de Sainte-Anne-des-Monts.

Le maire de Sainte-Anne-des-Monts, Simon Deschênes est l'une de ces personnes qui croit que le Dollarama est un commerce important dans la communauté. « C'est un endroit qui est très fréquenté par notre population. Plusieurs personnes y voient un commerce pour combler des besoins alimentaires. D'un autre côté, avec la réouverture des écoles, la réouverture du Dollarama serait fort utile. »

À cet effet, le maire annemontois accompagne le superviseur régional de la chaîne de magasins dans ses efforts pour obtenir une dérogation à la succursale située à la Place Jean Coutu. « On s'entend que ça n'a rien à avoir avec un centre commercial comme la Place Laurier à Québec. De plus, avec la fermeture de Studio et Hangar, il reste que très peu de magasins à l'intérieur de ce centre. »

Même son de cloche du côté de l'éducateur spécialisé, Jacques Mimeault considère que le Dollarama complémente l'offre alimentaire dans une municipalité qui possède qu'un seul supermarché. « Plusieurs personnes moins bien nanties y font la majorité de leurs provisions d'épicerie. Je pense aussi aux enseignants qui y font leurs achats pour le bricolage scolaire. »

Marcel Deschamps, intervenant pivot du Groupe d'action sociale et psychiatrique des Monts appuie aussi les démarches pour une réouverture du Dollarama. « Nous sommes bien placés pour voir que ce commerce est essentiel pour les personnes avec des revenus modestes, mais également d'une grande importance pour des organismes communautaires comme nous qui avons besoin de produits de toutes sortes, à faible coût, dans le cadre de nos activités de développement avec les utilisateurs de nos services. »

Rappelons que le 24 avril dernier, la Sûreté du Québec a procédé simultanément à la fermeture de plusieurs succursales de la chaîne Dollarama en Gaspésie, mais aussi aux quatre coins de la province, évoquant que le magasin était situé dans un centre commercial.

Or, les gens qui dénoncent cette fermeture sont d'avis qu'il existe très peu de risques pour la succursale annemontoise puisqu'un seul couloir sans commerce sépare le Dollarama de la porte extérieure.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média