Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

27 avril 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

348 bouteilles de désinfectant remises gratuitement à des organismes et entreprises matanaises

COVID-19

Désinfectant

©Photo Gracieuseté

29 caisses de désinfectant à mains ont été remises à la Chambre de commerce de Matane par la Distillerie Fils du Roy.

Une collaboration de huit chambres de commerces du Bas-Saint-Laurent a permis à une vingtaine d'organismes et d'entreprises de services essentiels de recevoir des bouteilles de désinfectant pour les mains tout à fait gratuitement.

Le généreux donateur est la Distillerie Fils du Roy située à Saint-Arsène dans la MRC de Rivière-du-Loup. Au total, l'entreprise a remis 4 533 bouteilles aux huit chambres de commerce afin qu'elles puissent les distribuer aux organismes et entreprises qui en avaient besoin. « Notre but premier était d'en fournir aux services essentiels. Mais toutefois, les stocks étaient limités et nous ne savons pas si nous pourrons en obtenir davantage en raison des problèmes d'approvisionnement en alcool de la distillerie qui fait affaire avec une entreprise américaine », explique le directeur de la Chambre de commerce de Matane, Alain Gagnon.

Quoi qu'il en soit, plus d'une dizaine d'entreprises et organismes de la région ont reçu des bouteilles de désinfectant jusqu'à maintenant dont les Ambulances Gilbert, Commission scolaire des Monts-et-Marées, la Cuisine collective Matane, la Caisse populaire Desjardins, l'Épicerie St-Gelais, la Ferme D. et E. Chamberland, La Coopérative Solidarité Santé des gens d'Ici Micheline Verreault, Les Bières Microbec & La Brûlerie de l'Atlantique ainsi que la quincaillerie Grégoire et Fils Inc.

Alain Gagnon est conscient que les besoins sont grands et que les entreprises qui désirent obtenir du désinfectant à mains sont nombreuses. « Nous faisons ce que nous pouvons pour aider le plus grand nombre d'entreprises possibles mais tout dépendra si on pourra trouver une alternative pour l'alcool », précise-t-il.

De son côté, la Ville de Matane a contribué à l'initiative en assumant la facture de livraison des désinfectants.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média