Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

23 avril 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Le Centre d'action bénévole des Chic-Chocs remercie ses bénévoles dévoués

IMPLICATION COMMUNAUTAIRE

Geneviève Gagné

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

La directrice du Centre d'Action bénévole des Chic-Chocs, Geneviève Gagné.

Alors que la semaine de l'action bénévole bat son plein partout au Québec, le Centre d'action bénévole des Chic-Chocs a voulu remercier particulièrement trois personnes qui s'impliquent sur différents fronts dans la communauté. Le journal L'Avantage gaspésien les a rencontrés.

UNE VIE DE DON DE SOI

Eva-May L'Italien est une bénévole de longue date. Au cours des quinze dernières années, l'éducatrice spécialisée à la retraite s'est impliquée de nombreuses façons dans son milieu. Elle a notamment fait de l'accompagnement transport pendant cinq ans pour les patients devant se rendre à des rendez-vous médicaux ainsi que pour l'organisme Enfantaisie. Elle est également bénévole auprès de L'Envolée, un service qui offre de l'accompagnement aux personnes en fin de vie. Pour la bénévole, il était essentiel d'avoir un visage chaleureux pour épauler autant les personnes en fin de vie que leurs familles. « Je m'implique aussi dans l'accompagnement au baptême. Je trouvais que ça apportait un certain équilibre entre le début et la fin. »

Aujourd'hui, Eva-May L'Italien poursuit son engagement auprès des aînés par le biais de visites d'amitié. « Ces temps-ci, je leur parle au téléphone chaque semaine. C'est tellement important pour eux mais aussi pour moi. La relation d'aide fait partie de moi. C'est un échange humain qui rapporte tellement. Plus on donne, plus on reçoit », explique-t-elle.

Eva-May L'Italien entend poursuivre son implication bénévole tant que la santé lui permettra. Son plus récent engagement est auprès de Partagence où elle siège comme administratrice.

Eva-May L'Italien

©Photo Dominique Fortier

Eva-May L'Italien

Andréa DeRoy

©Photo Gracieuseté

Andréa Deroy

LE BÉNÉVOLAT EN RIPOSTE À LA CRISE

Andréa Deroy s'implique auprès de Nourrir notre monde pour la livraison de commandes d'épicerie et de dépannage alimentaire. Elle occupe aussi son temps à effectuer des appels d'amitié auprès des aînés de la Haute-Gaspésie. C'est le contexte actuel de la crise de la Covid-19 qui a incité Andréa à mettre l'épaule à la roue puisque les besoins étaient présents. « C'était l'occasion idéale de renouer avec le bénévolat, explique l'intervenante au Centre de formation de la Haute-Gaspésie qui s'est retrouvée, comme plusieurs, en congé forcé. C'est valorisant de pouvoir donner un coup de main à ceux qui en ont besoin. »

Ce qu'Andréa a remarqué depuis qu'elle a commencé les appels d'amitié est que les aînés qu'elle contacte sont très résilients. « Ils me rassurent ne me disant qu'ils vont bien. Ils ne veulent pas déranger. Cette expérience m'a rappelé à quel point c'est gratifiant de faire du bénévolat », ajoute-t-elle.

Pour ce qui est des livraisons, la bénévole explique que son implication prend tout son sens puisqu'elle est appelée à soutenir d'autres gens qui ont pris des initiatives en allant au front pour les personnes les plus vulnérables.

L'IMPLICATION CITOYENNE COMME VECTEUR DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL

L'implication communautaire de Sarah Servant se traduit différemment du bénévolat traditionnel en ce sens où la jeune femme tente de faire une différence en créant des beaux moments tout en éveillant l'esprit de partage et solidarité.

Il y a un an, elle créait le blogue MAMA Gaspésie avec l'objectif de mettre en valeur la vie de famille en Gaspésie. Rapidement, la plateforme est devenue un lieu d'échange et de partage de connaissances où tout le monde peut y apporter son grain de sel. « Je voulais démontrer notre réalité régionale, mettre en valeur tout ce qui se fait de chouette dans notre coin de pays. »

Sarah Servant veut également faire une différence positive dans son milieu en organisant des événements qui rassemblent les gens. L'Avenue d'Halloween dont elle est instigatrice avec deux autres mamans est un exemple de ce type de moments qui a permis aux familles de se réunir le temps d'une soirée. Plus récemment, la chasse aux cocos de Pâques en voiture s'est avéré être une autre initiative qui a permis aux Annemontois d'amener un peu de magie de Pâques aux enfants malgré le confinement.

Pour la jeune mère de famille, le simple fait de voir des sourires sur les visages des gens, et particulièrement des enfants, est une grande satisfaction en soi. « Si je peux créer des beaux moments, ça me rend heureuse. »

Sarah Servant

©Photo Gracieuseté

Sarah Servant

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média