Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

20 avril 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Le Centre de pédiatrie sociale de la Haute-Gaspésie atteint un nouveau niveau de certification

FONDATION DR GILLES JULIEN

CPSHG

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Le Centre de pédiatrie sociale de la Haute-Gaspésie a vu le jour à Cap-Chat en 2011.

Le Centre de pédiatrie de la Haute-Gaspésie a atteint le deuxième plateau de certification de la Fondation du Dr Gilles Julien, consolidant ainsi sa position au sein de la trentaine d'établissements du genre au Québec.

La coordonnatrice du Centre de pédiatrie sociale de la Haute-Gaspésie, Annie Chenel était très enthousiaste d'avoir atteint ce niveau de reconnaissance. « En 2017, nous avions obtenu notre certification de niveau 1. Cette fois-ci, nous avions nombreux nouveaux critères à respecter dont le nombre d'enfants rejoints, la variété des services offerts, les collaborations avec les partenaires du milieu et la diversité de professionnels qui oeuvrent parmi nous. »

Entre le premier niveau et le deuxième niveau récemment atteint, des nouveaux professionnels ont intégré les rangs de l'équipe dont un médecin, une travailleuse sociale et une éducatrice spécialisée. Les partenariats se sont aussi poursuivis avec d'autres acteurs du milieu communautaire dont le camp de jour de Cap-Chat et Enfantaisie. « Nous avons également des garages à musique autant à Cap-Chat qu'à Gros-Morne », ajoute Annie Chenel.

De plus, le Centre de pédiatrie sociale compte aussi trois points de service dont Cap-Chat qui est né en premier. Gros-Morne est venu par la suite et le point de Sainte-Anne-des-Monts est actuellement en développement.  « Les besoins sont présents partout. Nous avons une intervenante qui est maintenant à temps plein seulement pour le territoire de l'Est. Nous avons déjà 58 dossiers actifs là-bas. Notre prochaine étape est d'embaucher une ressource additionnelle. Statistiquement parlant, nous suivons pratiquement tous les enfants en situation de vulnérabilité à Cap-Chat et à Gros-Morne », précise la coordonnatrice.

Avec cette nouvelle certification vient également une bonification de l'enveloppe budgétaire qui permettra de donner encore plus de services. « Le processus de certification a permis de questionner en profondeur nos façons de faire et de donner une place encore plus grande à la parole des enfants », conclut le médecin affilié au CPSHG, Guillaume Hardy.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média