Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

16 avril 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Est-ce que les balades en voiture sont à proscrire en temps de confinement?

COVID-19

Balade en voiture

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Les balades en voiture, une façon de se changer les idées en ce temps de confinement.

En ces temps particuliers où les directives changent à vitesse grand V, il est parfois difficile d'avoir des informations claires et précises comme c'est le cas sur les fameuses balades en voiture.

Des informations provenant toutes de sources différentes apportent plusieurs interprétations de la même directive. Or, si la consigne générale donnée par le gouvernement se résume à se déplacer pour des raisons essentielles seulement, plusieurs nuances sont observables selon la personne interrogée.

Du côté de la Sûreté du Québec, on confirme qu'il est déconseillé de faire une simple balade en voiture mais qu'en même temps, il n'est pas interdit de le faire. Ainsi, aucune contravention ne sera émise à cet effet.

Quant à CAA-Québec, on recommandait d'abord les balades en voiture afin de permettre aux véhicules de rouler et ainsi éviter des problématiques de corrosion, de freins et de batterie. Toutefois, l'organisme s'est ravisé afin de se coller davantage au message du gouvernement. « Les directives de la Santé publique vont à l'effet qu'il ne faut pas sortir si ce n'est pas nécessaire. En même temps, ce n'est pas illégal de le faire. Donc soyons responsables. Si on sort, on respecte les règles, c'est-à-dire, seulement avec des gens habitant sous le même toit et on ne sort pas inutilement du véhicule », précise le porte-parole de la CAA, Pierre-Olivier Fortin.

On se tourne donc vers la ligne coronavirus au 1-877 644-4545. De ce côté, on nous suggère de faire preuve de bon jugement. « Nous n'avons pas d'interdiction mais plutôt des recommandations. C'est sûr que ça fait du bien de sortir si on respecte les consignes. Le mieux est de vérifier comment tout est appliqué de façon locale », explique la préposée aux renseignements.

Lorsqu'on pose la question à l'Institut national de Santé publique du Québec, on nous indique que la directive générale déconseille les déplacements non-essentiels. Toutefois, on explique aussi que les directions régionales de la Santé publique ont le dernier mot sur l'application des consignes.

Or, du côté du directeur de la Santé publique de la Gaspésie et des Îles, Dr Yv Bonnier-Viger, les petites sorties sont recommandées. « « Il n’y a aucun problème à aller se balader en voiture pour prendre de l’air et voir un peu de paysage. Les déplacements non-essentiels concernent ceux entre les régions et les villes. Aussi, il faut restreindre les sorties à l’épicerie, à la pharmacie, etc. Il est important de continuer à sortir prendre l’air pour votre santé tout en gardant deux mètres de distance entre les personnes ne vivant pas sous le même toit. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média