Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Publireportages

Retour

24 mars 2020

Collaboration spéciale - contact@lexismedia.ca

5 règles à connaître pour faciliter le flux logistique

Le bon fonctionnement d’un entrepôt repose sur la gestion et l’organisation des stocks. Toute la chaîne logistique en dépend. Voici quelques règles essentielles pour gagner en efficacité.

1)     La règle ABC

Cette méthode a pour but de catégoriser les marchandises dans l’entrepôt. A pour celles qui ont beaucoup de valeur, B pour les valeurs moyennes et C pour celles qui en ont le moins. En principe, on entreposera les produits en catégorie A près des endroits stratégiques, proches des entrées et des sorties des marchandises, au milieu des étagères. Les autres peuvent être rangées dans des endroits moins faciles d’accès. Vous gagnerez ainsi beaucoup de temps.

2)     Des espaces de stockage fonctionnels

Il y a différents types de stockage qu’il faudra choisir en fonction de vos marchandises et de la circulation des salariés. Si la manutention est manuelle et à faible rotation, optez pour un stockage en allée, mobile ou en palettes. En cas de forte rotation, il vaudra mieux privilégier un stockage en niveaux sur allée. Avec des allées étroites, le stockage en hauteur est une bonne option. Investir dans un magasin automatisé de stockage est parfaitement indiqué pour les petits espaces stockage, le risque d’accidents sera ainsi réduit au maximum tout en améliorant les performances et la productivité de l’entrepôt. Il réduit aussi les erreurs et permet de faire face à un pic d’activité sans avoir à recruter.

3)     Des déplacements limités

L’adressage des produits doit être précis afin de les récupérer rapidement. Les produits les plus vendus seront donc entreposés près de l’espace d’emballage et d’expédition, plutôt vers la sortie pour limiter les allées et venues inutiles. La méthode d’adressage la plus utilisée est la numérotation des rayonnages et des étagères, puis des compartiments. Conservez une largeur des allées suffisante pour pouvoir passer avec un chariot entre les rayons.

4)     Un sol sécurisé

Le sol doit être parfaitement plat pour éviter d’éventuelles chutes. Si vous envisagez des travaux, faites couler une dalle de béton, ce matériau assure une bonne stabilité du mobilier. En l’absence de travaux, si le sol vous paraît instable, optez pour des rayonnages moins lourds.

5)     Un logiciel de gestion d’entrepôt

Vous doter d’un logiciel de gestion d’entrepôt vous permettra de connaître l’état de votre stock en temps réel. Il évite de stocker trop de produits qui prennent de la place et mobilise de l’argent. Plus besoin de faire l’inventaire.

logistique

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média