Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Publireportages

Retour

24 mars 2020

Collaboration spéciale - contact@lexismedia.ca

4 troubles de la sexualité les plus courants que l'on peut soigner facilement

Les troubles de sexualité dans le couple sont essentiellement liés à un problème de communication, l’un des deux partenaires n’arrivant pas à exprimer ses ressentiments à l’autre. En apprenant à parler, à écouter l’autre, les troubles disparaissent la plupart du temps d’eux-mêmes. Mais ils peuvent être liés également à d’autres facteurs, psychologiques, hormonaux ou organiques.

couple

1)     L’endométriose

Les femmes atteintes d’une endométriose ont une sexualité souvent plus difficile. Les rapports sont douloureux et induisent une baisse de la libido parce qu’elles appréhendent la douleur provoquant ainsi un blocage psychologique. Des traitements hormonaux, voire une chirurgie lorsqu’ils ne suffisent pas, associés à une prise en charge psychologique aideront à retrouver une sexualité normale.

2)     Un complexe intime

Certaines femmes souffrent d’une hypertrophie des lèvres du vagin. Cela leur occasionne un complexe esthétique, parfois même une gêne dans le port de sous-vêtements, lors de la pratique sportive mais aussi lors des rapports. Le traitement consiste à procéder à une labiaplastie , c’est-à-dire une résection de la partie excédentaire.

3)     Le manque de désir

Au-delà du manque de communication sur ce qui plaît et déplaît dans la façon de faire de son partenaire, le manque de désir peut avoir comme origine une pathologie (diabète, troubles de la thyroïde, maladies endocriniennes…) ou un traitement médicamenteux (la prise de psychotropes par exemple, de neuroleptiques, d’anxiolytiques et d’antidépresseurs). Il faut en parler à son médecin pour trouver des solutions satisfaisantes.

Un sexologue peut aussi aider à supprimer les freins psychologiques avec leur partenaire : crainte de se laisser aller, souci de son image et de son comportement, présence de pensées inhibantes qui interfèrent sur le plaisir. Une thérapie peut s’avérer nécessaire.

4)     Les troubles érectiles

On parle de problèmes érectiles lorsqu’ils perdurent au-delà de trois mois. Ils peuvent être d’origine psychologique ou pathologique (diabète, problèmes cardiovasculaires, hypertension). Les hommes de tout âge en sont touchés. Des traitements existent mais le principal problème vient de ce que les hommes ont du mal à en parler.

Notons aussi que la prise d’alcool trouble le système nerveux, les signes de l’excitation ne parviennent donc pas correctement au cerveau. Le tabac entraîne des problèmes vasculaires ce qui rend plus difficile l’arrivée du flux sanguin. Le stress est également un facteur déclenchant, il affecte les stimuli érotiques. Une bonne hygiène de vie peut donc aider à retrouver une sexualité épanouie.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média