Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

12 février 2020

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Piste cyclable le long de la rivière : Matane veut une boucle de 10 km pour cet été

Route verte

Chemin de la Balade Matane

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Les élus de Matane ont remis sur le devant de la scène leur projet de piste cyclable le long de la rivière, une boucle de 10 km passant par la passerelle René-Lavoie, dont l’aménagement est souhaité pour cette année.

Après plusieurs revirements de situation à la suite du glissement de terrain survenu sur le chemin de la Balade au printemps 2017, la Ville de Matane a finalement décidé d’aller de l’avant dans son projet de piste cyclable le long de la rivière, pour offrir une boucle d’environ 10 km au départ de l’hôtel de ville, à destination de la passerelle René-Lavoie, près du camping.

« Lorsqu’il y a eu ce glissement de terrain, nous étions face à beaucoup d’inconnus. La Sécurité publique nous avait demandé une mesure temporaire. Plus de 400 blocs de béton ont été installés sur place et on a constaté qu’au fil du temps, la situation s’était stabilisée. On considère que le secteur est beaucoup plus sécuritaire. Ce projet de piste cyclable était très important pour nous et on pense aujourd’hui qu’il est tout à fait possible de faire ce type de travaux-là dans le secteur », a expliqué fin janvier le maire de Matane, Jérôme Landry.

Selon l’élu, qui souhaiterait commencer les travaux dès le printemps, l’objectif serait de relier l’hôtel de ville au camping par l’intermédiaire du parc linéaire de la rivière Matane, puis d’offrir une boucle aux cyclistes, en passant par la passerelle René-Lavoie, construite en 2013 et empruntée l’hiver par les motoneigistes, avant de revenir en direction de Matane par la piste cyclable que le ministère des Transports a prévu d’aménager sur la route 195, lors de travaux de pavage programmés cette année.

« Il y a juste une zone très critique au niveau du cap de pierres, qu’on veut défoncer pour assurer un passage sécuritaire », a poursuivi le maire, en affirmant que la Ville bénéficiait d’un certificat d’autorisation du ministère de l’Environnement pour démarrer ces travaux. L’ensemble de la boucle devrait totaliser une dizaine de kilomètres. Elle sera complétée au cours des prochaines années par l’installation d’une nouvelle piste cyclable sur l’avenue Desjardins, lors de travaux de stabilisation des lieux.

Passerelle René-Lavoie Matane motoneige

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

La passerelle René-Lavoie est utilisée en hiver par les motoneigistes. L'objectif de la Ville est d'y faire passer une boucle de 10 km de piste cyclable cet été.

Un revirement de situation              

Depuis le glissement de terrain de mai 2017, la Ville avait été contrainte de mettre sur la glace ce projet de piste cyclable et avait réfléchi à plusieurs options pour l’avenir du secteur, dont la construction, envisagée pendant un temps, d’une voie de contournement pour rejoindre les chalets sur place à partir de la route Louis-Félix Dionne, au niveau du Grand Détour. Abandonné finalement en raison de son coût, ce projet avait laissé la place à des discussions avec les résidents du secteur pour s’entendre sur l’avenir du chemin de la Balade. Trois résidents permanents avaient été expropriés, tandis que la Ville avait amorcé une série de rencontres avec la vingtaine de propriétaires de résidences secondaires, pour leur offrir le choix entre une fermeture définitive du chemin ou une privatisation de ce dernier, après son acquisition par une association de propriétaires. Le nouveau revirement de la Ville poussera à de nouvelles rencontres avec cette association, pour négocier une entente sur la gestion du chemin, encore possédé aujourd’hui par Matane.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média